Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Composé de bibeloter et -age.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bibelotage bibelotages
\bi.blɔ.taʒ\

bibelotage \bi.blɔ.taʒ\ masculin

  1. Action de bibeloter.
    • […] car elle ne détestait pas ça, les tripotages d’argent l’amusaient, ce bibelotage de marchande à la toilette chatouillait ses passions de vieille commère. — (Émile Zola, Les Rougon-Macquart : l’Assommoir, 1877)
  2. (Figuré) Fait de s’occuper à des choses de peu d’intérêt.
    • Autrefois, je me suis amusé à noter les coutumes étranges des peuples que je visitais. Mais ce bibelotage ne m’a laissé qu’une sensation pénible d’ennui. — (Ernest Psichari, Le voyage du centurion : Les voix qui crient dans le désert, L’Harmattan, 1948, page 122)

TraductionsModifier