FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De biche avec le suffixe diminutif -ette.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bichette bichettes
\bi.ʃɛt\

bichette \bi.ʃɛt\ féminin

  1. Petite biche.
  2. (Pêche) Épuisette ou filet à long manche utilisé pour la pêche aux crevettes.
  3. Autre nom du lance-pierre.
  4. (Ironique) Surnom donné à une personne mettant en avant une fragilité inexistante dans le seul but d'être pris en considération.
  5. Surnom affectueux donné à une fille que l’on aime beaucoup.
    • — « Si tu étais bien gentille nous resterions tous les deux. » Elle fit « non » de la tête sans ouvrir la bouche. Il insista : — « T’en prie ! ma bichette. » — (Guy de Maupassant , La femme de Paul, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, page 237.)
    • « Que je te trouve un jour seule au bois, ma bichette, et tu seras peut-être moins faraude que non pas sur la grand-route ! » — ( Roger Martin du Gard, Vieille France, Gallimard, 1933 ; éd. Le Livre de Poche, p. 76.)
    • On va mettre le couvert et on déjeune, ma bichette ! — (Claude Auber, Dieu et moi, 2007)
    • — Bonjour ma bichette, tu vas bien ?
      — Oui, je me caille les couilles en fumant, mais ça roule.
      — Oh, Crystal, ne parle pas comme ça...
      — Oui, je sais Maman, c'est pas féminin, blablabla.
      — (Laura Trompette, Ladies' Taste, éd. Hugo Roman, 2015)

Interjection Modifier

bichette invariable

  1. Expression utilisée pour marquer la compassion, la pitié, parfois la commisération, principalement utilisée dans les régions de Saint-Étienne, Lyon, Le-Puy-En-Velay, Clermont-Ferrand. Équivalent au peuchère provençal.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier