bimétalliste

Voir aussi : bi-métalliste

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Composé de bimétal et -iste.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
bimétalliste bimétallistes
\bi.me.ta.list\

bimétalliste \bi.me.ta.list\ masculin et féminin identiques

  1. (Finance) Synonyme de bimétallique, dont le système monétaire inclut deux métaux comme étalons.
    • L’empire britannique n’est ni monométalliste ni bimétalliste mais bi-monométalliste. Il ne peut être ni monométalliste or ni monométalliste argent d’un bout à l’autre de son étendue. — (William John Walsh, Bimétallisme et monométallisme, 1895, page 19)
    • Mais il est d’accord avec le précédent orateur sur le danger que peut, dans d’autres milieux, présenter la campagne bimétalliste. — (Le Marchë financier, 1895, page 592)

Variantes orthographiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bimétalliste bimétallistes
\bi.me.ta.list\

bimétalliste \bi.me.ta.list\ masculin et féminin identiques

  1. (Finance) Partisan du bimétallisme.
    • Un bimétalliste anglais, H. Gibbs, ne conteste nullement cette assertion, mais en tire parti en faveur du bimétallisme international. — ('Victor Brants, La circulation des hommes & des choses, 1892, page 52)
  2. Bisexuel.
    • On appelle aussi cette sorte de sportif, « bimétalliste » je crois ? — (Alain Ancelot, Le septième sexe, 1962, page 53)

Variantes orthographiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • (Merci d’indiquer une prononciation, ou à défaut, de retirer le modèle.)
  • France (Lyon) : écouter « bimétalliste [Prononciation ?] »