Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français blanc et bois.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
blanc-bois blancs-bois
\blɑ.bwɑ\

blanc-bois \blɑ̃.bwɑ\ masculin

  1. En ancienne législation, mort-bois, bois qui ne donne aucun revenu.
    • Le mot de blancs-bois semble annoncer tous les plants qui ont l’écorce ou le bois blanc. Dans l’usage on n’appelle blancs-bois que les arbres qui ont le bois blanc, mais léger & peu solide. Tels sont le saule, le marsaut, l’aune, le bouleau, le tremble & le peuplier. Les blancs-bois viennent vite, même dans des terreins assez mauvais […] Le châtaigner, le tilleul, le frêne, le sapin & plusieurs autres, sont bois-blancs sans être blancs-bois, parce que leur bois, quoique blanchâtre, est ferme & propre aux grands ouvrages. […] II ne faut point confondre le blanc-bois avec le mort-bois. — (Louis Liger, La Nouvelle Maison rustique, tome 1, 1762)


TraductionsModifier