Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Formé à partir de blanc.

Verbe Modifier

blanchir \blɑ̃.ʃiʁ\ transitif ou pronominal 2e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se blanchir)

  1. Rendre blanc, couvrir d’une couche blanche.
    • Les élégantes composaient les rosés de leur teint à l’aide d’un vermillon habilement nuancé ; le kohl d’Égypte servait à faire ressortir l’éclat des yeux, la pierre ponce calcinée, à blanchir les dents. — (Émile Jonveaux, Curiosités de la toilette - La recherche de la beauté, dans « Musée des familles : lectures du soir »‎ - page 323, 1867)
    • Cette terrible histoire des Vaudois, dois-je en parler ou m’en taire ? En parler ? Elle est trop cruelle ; personne ne la racontera sans que la plume n’hésite, et que l’encre, en écrivant, ne blanchisse de larmes. — (Jules Michelet, Le prêtre, la femme, la famille, Paris : Chamerot, 1862 (8e éd.), p.23)
    • Un oratoire (msalla), simple mur en maçonnerie blanchi à la chaux, avait été construit à la hâte sur une colline voisine, toute blanche de pâquerettes. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 132)
  2. Action chimique pour qu’une matière reflète un blanc éclatant.
    • L’action de blanchir une matière lui permet d’acquérir la couleur blanche telle que nous la reconnaissons communément.
    • Le textile et le papier sont chimiquement blanchis pour éviter qu’ils soient jaunâtre.
    • Les détergents permettent de blanchir le carrelage.
  3. Laver, nettoyer les linges blancs.
    • Blanchir du linge.
    • Donner du linge à blanchir.
    • Blanchir quelqu’un, blanchir son linge.
  4. (Cuisine) Porter à ébullition une viande ou des légumes dans de l’eau salée, avant de les rafraîchir à l’eau froide et de les cuisiner autrement.
    • Si l’on blanchit trop ce chou , il se réduira en bouillie en le cuisant pour la table : et s’il ne l’est pas suffisamment, on ne pourra le cuire assez pour le rendre mangeable; l’expérience seule apprend le point juste ; […]. — (François Rozier, Cours complet d’agriculture ou Nouveau dictionnaire d’agriculture, Paris: ‎Pourrat Frères, 1834, vol.6, p.361)
  5. (Cuisine) Battre des jaunes d’œufs et du sucre pour les faire mousser.
    • Mélanger le sucre et les jaunes d’œufs, sans les blanchir, et ajouter le lait vanillé.
  6. (Figuré) Mettre hors de cause, disculper.
    • Il a été blanchi de tout soupçon dans le procès.
    • (Pronominal) Il est parvenu à se blanchir.
  7. (Figuré) Donner une existence légale à de l’argent issu d’une opération frauduleuse.
    • La plus grande banque privée de la confédération risque une pénalité représentant la moitié des sommes blanchies, soit 5 milliards d’euros, selon les calculs des juges d’instruction. — (Mathilde Damgé, « Comment la France a raté le coche de la fin du secret bancaire suisse », Le Monde. Mis en ligne le 18 octobre 2018)
    • Un rapport d’Europol de juillet 2013 avait pointé du doigt les investissements de mafias italiennes dans des parcs éoliens pour blanchir leurs revenus illégaux et bénéficier des aides européennes. — (Assemblée nationale, Proposition de résolution n°1166 tendant à la création d’une commission d’enquête sur le coût économique, industriel et environnemental des énergies renouvelables, 13 juillet 2018 → lire en ligne)
  8. Dégrossir, ôter les inégalités les plus saillantes, donner la première façon.
    • Blanchir avec la lime une pièce forcée et dressée.
    • Blanchir à la meule une serpe, une houe, etc.
    • Blanchir la sole d’un cheval.
  9. (En particulier) (Menuiserie) Dresser le bois, éliminer au rabot les traces de sciage, les aspérités, etc.
    • Blanchir une planche en la rabotant.
    • (Plomberie) Déposer sur une pièce de plomb une mince couche d’étain.
  10. (Imprimerie) Ménager le plus possible de blancs, d’interlignes.
    • Blanchir une page.
  11. (Jardinage) Empêcher la photosynthèse.
    • Faire blanchir de la salade, la faire devenir blanche en liant ses feuilles quand elles sont encore vertes et en les couvrant avec de la terre ou du fumier.
  12. (Jargon des wikis) Effacer l’intégralité du contenu d’un article.
  13. (Intransitif) Devenir blanc.
    • Les vitres embuées mettaient une doublure de mousseline à la translucidité des rideaux de cretonne blanchissant avec la lumière levante. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Les cheveux blanchissent avec l’âge.
    • (Proverbial) Tête de fou ne blanchit jamais, parce qu’on croyait que ceux qui sont exempts de soucis ne blanchissent pas.
    • Cette toile ne blanchit qu’au moyen de substances chimiques.
    • Faire blanchir du fil, de la cire.
    • Le fer blanchit à un feu ardent.
    • Cette couleur jaune n’est pas solide, elle blanchit promptement.
  14. (Intransitif) (Vieilli) N'avoir aucun effet. « Se dit des coups de canon qui ne font qu'effleurer la muraille et y laissent une marque blanche. » (Furetière)
    • Mais une femme habile est bien une autre bête ;
      Notre sort ne dépend que de sa seule tête ;
      De ce qu'elle s'y met rien ne la fait gauchir
      Et nos enseignements ne font là que blanchir.
      — (Molière, L'École des femmes, 1662)
  15. (Par extension) Peiner en vain.
    • La marquise, bien qu'elle n'avouât que vingt-huit ans, pouvait avoir dépassé la trentaine [...]. De combien ? Personne n'eût su le dire, pas même la marquise, tant elle avait ingénieusement introduit la confusion dans cette chronologie. Les plus experts historiens en l'art de vérifier les dates n'y eussent fait que blanchir. — (Théophile Gautier, Le Capitaine Fracasse, 1863.)

SynonymesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   blanchir figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : légume.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Ancien occitanModifier

 

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

blanchir \Prononciation ?\

  1. Blanchir, rendre blanc.

RéférencesModifier

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844