Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Diminutif issu de l'occitan blanca (« blanche ») qui a donné blanqueta puis blanquette en français → voir blanquet et blanchet.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
blanquette blanquettes
\blɑ̃.kɛt\

blanquette \blɑ̃.kɛt\ féminin

  1. Petite poire d’été qui a la peau blanche.
    • On a encore la grosse blanquette ronde, la blanquette à longue queue et la petite blanquette ou poire à la perle qui, comme la première n'ont d'autre mérite qu'une maturité précoce. — (Dictionnaire des sciences naturelles, Strasbourg & Paris : F.-G. Levrault & Paris : Le Normant, 1826, vol.42, page 110)
    • Puis, les variétés des poires, la blanquette, l’angleterre, les beurrés, les messire-jean, les duchesses — (Émile Zola, Le Ventre de Paris, Georges Charpentier, Paris, 1873)
  2. Raisin qu’on nomme aussi « chasselas doré ».
    • La Blanquette ou la Donne, sous variété du Chasselas, est assez commune dans les Vignes de la Gironde, de la Dordogne et de la Charente. C'est un très bon Raisin à manger ; mais il produit un vin faible et sans corps. — (Henri Louis Duhamel du Monceau, Traité des arbres et arbustes, que l'on cultive en pleine terre en France, Paris : Étienne Michel & Arthus Bertrand, 1819, vol.7, p.213)
  3. Vin blanc du Languedoc.
    • 1929 : Delteil devient représentant en blanquette de Limoux, plus précisément de la bien nommée maison Génie. — (Joseph Delteil, les dossiers H , l'Age d'Homme, 1998, page 353)
    • La blanquette de Limoux bénéficie d'une AOC.
    • Il ouvrit le sommier, en ressortit un magnum de blanquette de Die. Le bouchon vola. Il but au goulot. — (Pierre Joinul, Dingoraminoir, L'Harmattan, 2012, page 191)
  4. (Cuisine) Ragout fait de viandes blanches, telles que le veau, l’agneau.
    • Fierté des maîtresses de maison formées aux traditions familiales, la blanquette est, révérence gardée, à la cuisine française ce que Molière est au théâtre. Un symbole, un modèle éternel qui fait école, une sorte de mémoire collective. — (Sylvie Girard-Lagorce, Grandes et petites histoires de la gourmandise française: traditions et recettes, Plon, 2003, De Borée, 2005, page 95)
  5. Produits de la première distillation de l’eau-de-vie.
    • Les vapeurs du marc s'y condensent, le produit se rend au chauffage : cette distillation donne l'eau-de-vie faible, qu'on appelle vulgairement blanquette. — (Description des machines et procédés spécifiés dans les brevets d'invention, Paris : Huzard, 1825, vol.10, page 255)
  6. (Botanique) Mâche (Valerianella locusta).
  7. (Ichtyologie) Sprat (blanchaille).
    • Au temps où on trouvait du poisson à foison, on pêchait dans la Tamise la blanchaille – terme générique pour les jeunes et petits poissons –, le sprat – appelé aussi menuise ou blanquette – et même le hareng. — (Niki Segnit, Le répertoire des saveurs, Marabout, 2012)

VariantesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier