bleu bleuet

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIXe siècle) Composé de bleu et de bleuet.

Locution nominale Modifier

bleu bleuet \blø blø.ɛ\ masculin au singulier uniquement

  1. Couleur d’un bleu assez clair rappelant la teinte des pétales de la centaurée nommée bleuet. #5472ae
    • Elle se relâche peu à peu dans ce cadre énigmatique ; une grande hauteur de plafond, les murs peints en bleu bleuet, un décor baroco-romantique, savamment dosé sans trop de dorure ni trop de velours parfois avec humour. — (Jean-Marc Clairet, Bleu, comme heureux, Librinova, 2018)
    • Nous nous tenions à la fenêtre de la chambre où nous observions les perruches juvéniles voleter et gazouiller bien protégées par l’entrelacement des branches. Bleu bleuet avec des taches de violet et de rose pâle. — (Sarah J. Harris, Ocre et bleu cobalt, traduction de Laurence Kiefé, JC Lattès, 2019)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Locution adjectivale Modifier

Invariable
bleu bleuet
\blø blø.ɛ\

bleu bleuet \blø blø.ɛ\ invariable

  1. D’un bleu rappelant celui des pétales de bleuet. #5472ae
    • Habit court en drap bleu bleuet ; collet, retroussis et passe-poils en drap blanc ; parements de la couleur de l’habit ; [...]. — (Le Spectateur militaire, volume XXXVIII, M. Noirot, Paris, 1844, page 310)
    • Corsage en velours glacé bleu bleuet, manches formées de trois plissés venant au coude, longs poignets en velours bleu bleuet. — (Le Monde moderne, tome I, janvier-juin 1895, Albert Quantin, Paris, page 473)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier