Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De l’allemand blenden (« aveugler », « boucher »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
blinde blindes
\blɛ̃d\

blinde \blɛ̃d\ féminin Note d’usage : Surtout employé au pluriel.

  1. (Militaire) (Désuet) Pièce de bois, tronc d’arbre, pour soutenir des fascines, couvrir une tranchée.
    • On place de nouvelles blindes latérales lorsque la fouille est à lm,50 des dernières posées. À cet effet, on creuse des trous pour recevoir leurs pieds ; on place les blindes de manière que leurs montants soient verticaux, en les emboîtant dans leur partie supérieure avec la blinde horizontale, et l’on enlève les faux montants. — (Joseph Laisné, Aide-mémoire portatif à l’usage des officiers du génie, 1840)
  2. (Marine) (Désuet) Tronçon de vieux câble, de vieux cordage.
  3. (Poker) Engo, ou mise-de-jeu au poker misé à l'aveugle (privée, cachée aux autres joueurs).

DérivésModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe blinder
Indicatif Présent je blinde
il/elle/on blinde
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je blinde
qu’il/elle/on blinde
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
blinde

blinde \blɛ̃d\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de blinder.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de blinder.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de blinder.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de blinder.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de blinder.

ParonymesModifier

RéférencesModifier

EspérantoModifier

ÉtymologieModifier

Adverbe composé de la racine blinda (« aveugle ») et de la terminaison -e (« adverbe ») .

Adverbe Modifier

blinde \ˈblin.dɛ\

  1. Aveuglément, à l’aveuglette, en aveugle.

PrononciationModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Voir blind en allemand.

Nom commun Modifier

blinde \Prononciation ?\

  1. Aveugle.

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 98,0 % des Flamands,
  • 99,7 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]