boîte à lettres

Voir aussi : boite à lettres

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De boîte et lettre, car c’est une boîte où l’on dépose des lettres.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
boîte à lettres boîtes à lettres
\bwa.t‿a lɛtʁ\
 
Une boîte à lettres en Indonésie.

boîte à lettres \bwa.t‿a lɛtʁ\ féminin

  1. Coffret où le facteur dépose le courrier d’un individu.
    • Va voir dans la boîte à lettres si le courrier est arrivé s’il te plaît.
    • Comme toutes les traboules, celle-ci commençait par une exposition, sur un mur étonnamment écaillé, de petites boîtes à lettres. Chaque petite boîte portait un nom, sur une plaque de cuivre, sur une carte de visite, sur un bout de papier ; chaque petite boîte avait sa petite serrure et le nombre de ces petites boîtes témoignait de la densité des habitants de la maison, chaque habitant ayant sa petite clé pour le secret de sa correspondance. — (Elsa Triolet, Le premier accroc coûte deux cents francs, 1944, réédition Cercle du Bibliophile, page 73)
    • À Leipzig en 1931, les 290 boîtes à lettres de la ville sont relevées neuf fois par jour et une fois par nuit. — (Camille Allaz, Histoire de la poste dans le monde, 2013)
  2. (Informatique, Télécommunications) Dans une messagerie électronique, espace de mémoire réservé à un abonné, dans lequel sont conservés les messages qui lui sont destinés et éventuellement les messages qu'il envoie.

NotesModifier

D’aucuns distinguent la « boîte à lettres » (où le facteur dépose les lettres d’un individu) de la « boîte aux lettres » (coffret postal destiné au public).

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier