Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom commun 1) De l’ancien français boscage[1].
(Nom commun 2) De bocard, par substitution de suffixe.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
bocage bocages
\bɔ.kaʒ\
 
Paysage de bocage. (définition n°2)

bocage \bɔ.kaʒ\ masculin

  1. (Désuet) (Poésie) (Littérature) Petit bois ; lieu ombragé pittoresque.
    • Les ruines […] sont enfouies dans un bocage de figuiers, d’oliviers et de grenadiers, à l’ombre desquels jaillissent de nombreuses sources fraîches et limpides. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 125)
  2. (Agronomie) (Biogéographie) Type de paysage où les champs et les prés sont coupés de haies vives et de bois.
    • Vous trouverez la ferme de l’Abondance à la sortie du petit village de Vaux-sur-Lunain dans le bocage gâtinais, à 30 kilomètres au sud de Fontainebleau. — (Guide de l'amateur de Cidre 2015, Petit Futé, p.115)
    • Contrairement aux régions à habitat dispersé comme le bocage vendéen, les zones à habitat aggloméré ont vécu très durement la modernité. — (Agnès Laurent "Le FN ouvre une toute petite fenêtre à ses électeurs", L'Express le 1er décembre 2015)
  3. (Spécialement) (Normandie) (Géographie) Type de paysage propre à la Normandie où les champs et les prés sont enclos par des levées de terre portant des haies ou des rangées d’arbres qui marquent les limites des parcelles.

SynonymesModifier

  • bosquet : « Le bocage est un petit bois qui pousse à la campagne. Le bosquet est un petit bois planté dans un jardin d’agrément. » — (Bescherelle)

DérivésModifier

Gentilés et adjectifs correspondantsModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • bocage sur l’encyclopédie Wikipédia  

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
bocage bocages
\bɔ.kaʒ\

bocage \bɔ.kaʒ\ masculin

  1. Petit morceaux de fonte sortant de la machine à bocarder et utilisés pour réaliser la charge métallique d’un cubilot.

RéférencesModifier