Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de bon et de Dieu.

Locution nominale Modifier

bon Dieu \bɔ̃ djø\ (Indénombrable) masculin

  1. (Religion catholique) (Familier) Dieu.
    • […] mais, hélas ! il n’y a plus de paradis sur la terre. Ce lieu était peuplé de maringoins, que le bon Dieu a créés, je pense, pour exercer la patience des mortels. — (« Lettre du R. P. Lejacq, de la Congrégation des Oblats de Marie-Immaculée, à Mgr d’Herbomez, vicaire apostolique de la Colombie britannique [sic : Colombie-Britannique] », 12 septembre 1869, dans les Annales de la propagation de la foi, vol. 42, Lyon, 1870, p. 444)
    • Varlin avait dit, le 29 avril 70, salle de la Marseillaise : « Déjà l’Internationale a vaincu les préjugés de peuple à peuple. Nous savons à quoi nous en tenir sur la Providence qui a toujours penché du côté des millions. Le bon Dieu a fait son temps, en voilà assez […] ». — (Louise Michel, La Commune, Paris : P.-V. Stock, 1898, p. 21)
    • Le 30 avril 1752, huit enfants du pays, dont l’histoire a conservé les noms, se rendaient à Villers-le-Tourneur, dont Neuvizy était alors l’annexe, pour assister au catéchisme de première Communion. Ils avaient pris le sentier de la forêt et s’étaient arrêtés auprès d’une fontaine, pour s’y amuser sans doute un instant. C’était là que le bon Dieu les attendait. — (A. Deville, « Rapport sur la Maison de Neuvizy », dans Missions de la Congrégation des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée, Maison générale O.M.I., Rome, 1932, page 27)

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier

Locution interjective Modifier

bon Dieu ! \bɔ̃ djø\

  1. (Populaire) Juron.

VariantesModifier

DérivésModifier

PrononciationModifier