Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de bon, mal et gré.

Locution adverbiale Modifier

Invariable
bon gré mal gré
\bɔ̃ ɡʁe mal ɡʁe\

bon gré mal gré \bɔ̃ ɡʁe mal ɡʁe\ invariable

  1. Volontairement ou avec mauvaise volonté.
    • N'arrivant plus à dormir à cause du bruit, il se mit bon gré mal gré en route pour sa prochaine destination.
    • Ils lui demandèrent encore des hommes armés de fusils, de sagaies, de carquois, pour les envoyer à la guerre. Le roi donna, bon gré, mal gré, ce qu'on lui demandait. — (Claude Tardits, Le royaume bamoum)
  2. En dépit de sa volonté, contraint par les circonstances.
    • Bon gré mal gré, la banque centrale du Japon (BoJ) a signé mardi avec le gouvernement un accord précisant leur obligation d'agir ensemble pour débarrasser le Japon de la déflation — (Japon: la Banque centrale cède face au 1er ministre, vise 2% d'inflation, AFP, Le Parisien, 22/01/2013)
    • Les barques sont transportées vers le sud, reprit bon gré mal gré le banquier en regardant le plafond. — (Andrzej Sapkowski, Le Temps du Mépris)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

RéférencesModifier