Voir aussi : Born, börn, børn, -born

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

De bear.

Adjectif Modifier

born \ˈbɔɹn\ (États-Unis), \ˈbɔːn\ (Royaume-Uni)

  1. .
  2. (Figuré) Naturel, en parlant d’un caractère d’une personne.
    • I ought really to have called him my sergeant. He’s a born sergeant. That’s as much as to say he’s a born scoundrel. — (Storm Jameson, Then we shall hear singing: a fantasy in C major, 1942)

DérivésModifier

Forme de verbe Modifier

Temps Forme
Infinitif to bear
\ˈbɛɹ\ ou \ˈbɛə\
Présent simple,
3e pers. sing.
bears
\ˈbɛɹz\ ou \ˈbɛəz\
Prétérit bore
\ˈbɔɹ\ ou \ˈbɔː\
Participe passé borne ou born
\ˈbɔɹn\ ou \ˈbɔːn\
Participe présent bearing
\ˈbɛɹ.ɪŋ\ ou \ˈbɛə.ɹɪŋ\
voir conjugaison anglaise

born \ˈbɔɹn\ (États-Unis), \ˈbɔːn\ (Royaume-Uni)

  1. Participe passé de bear. Note d’usage : Utilisé dans le sens de « né ».

PrononciationModifier

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

Ancien occitanModifier

 

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

born masculin

  1. Bord.

RéférencesModifier

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Emprunté au français borgne[1].

Adjectif Modifier

Mutation Forme
Non muté born
Adoucissante vorn

born \ˈbɔrn\

  1. Borgne.
    • Ar paotr-se a oa born : ne wele ken med gand eul lagad. — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, page 54)
      Ce garçon-là était borgne : il ne voyait que d’un œil.

Nom commun 1 Modifier

Mutation Singulier Pluriel 1 Pluriel 2
Non muté born borned borneien
Adoucissante vorn vorned vorneien
Durcissante porn porned porneien

born \ˈbɔrn\ masculin

  1. Borgne.
    • An tri born a gerzo war da lercʼh. Met ken bras int ha ken uhel eo o lagad ma ne welint ket e teuan dre a-dreñv d’o zaga. — (Conte norvégien traduit par Yann Ezel, Rimadellou ar Gloud, in Gwalarn, niv. 79, Mezeven 1935, page 7)
      Les trois borgnes marcheront derrière toi. Mais ils sont si grands et leur œil est si haut qu’ils ne verront pas que j’arrive par derrière pour les attaquer.

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Nom commun 2Modifier

Mutation Singulier Pluriel 1 Pluriel 2
Non muté born bornioù berniel
Adoucissante vorn vornioù verniel
Durcissante porn pornioù perniel

born \ˈbɔrn\ masculin

  1. (Cartes à jouer) As.
    • Ugent vloaz em boa, hag e tiguzhis ar born keur. — (Máirtín Ó Cadhain, Douar ar vered, in Al Liamm, niv. 120, Genver-Cʼhwevrer 1967, p. 33)
      J’avais vingt ans, et je sortis l’as de cœur.
    • Bezañ du evel ur born pikez. — (Martial Menard, À la petite école du breton, in Ouest-France, 22 février 2015 → lire en ligne)
      Être noir comme un as de pique (être très noir).

RéférencesModifier

  1. Victor Henry, Lexique étymologique des termes les plus usuels du breton moderne, J. Plihon et L. Hervé, Rennes, 1900, 378 pageslire sur wikisouce