Voir aussi : Born, börn, børn, -born

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

De bear.

Adjectif Modifier

born \ˈbɔɹn\ (États-Unis), \ˈbɔːn\ (Royaume-Uni)

  1. .
  2. (Figuré) Naturel, en parlant d’un caractère d’une personne.
    • I ought really to have called him my sergeant. He’s a born sergeant. That’s as much as to say he’s a born scoundrel. — (Storm Jameson, Then we shall hear singing: a fantasy in C major, 1942)

DérivésModifier

Forme de verbe Modifier

Temps Forme
Infinitif to bear
\ˈbɛɹ\ ou \ˈbɛə\
Présent simple,
3e pers. sing.
bears
\ˈbɛɹz\ ou \ˈbɛəz\
Prétérit bore
\ˈbɔɹ\ ou \ˈbɔː\
Participe passé borne ou born
\ˈbɔɹn\ ou \ˈbɔːn\
Participe présent bearing
\ˈbɛɹ.ɪŋ\ ou \ˈbɛə.ɹɪŋ\
voir conjugaison anglaise

born \ˈbɔɹn\ (États-Unis), \ˈbɔːn\ (Royaume-Uni)

  1. Participe passé de bear. Note d’usage : Utilisé dans le sens de « né ».

PrononciationModifier

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

Ancien occitanModifier

 

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

born masculin

  1. Bord.

RéférencesModifier

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

BretonModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

born \ˈbɔrn\

  1. Borgne.
    • Ar paotr-se a oa born : ne wele ken med gand eul lagad. — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, page 54)
      Ce garçon-là était borgne : il ne voyait que d’un œil.

Nom commun Modifier

born \ˈbɔrn\ masculin (pluriel : borned, borneien)

  1. Borgne.

DérivésModifier