Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin médiéval buccus, utilisé pour la première fois dans la Lex Salica, vieux-francique *bukk ou/et gaulois *bucco-, de la racine indo-européenne *bhug- (« bouc, bélier »), qui a éliminé le latin caper, tandis que le féminin capra est resté, qui a donné le mot chèvre. Apparenté au vieux haut allemand buc, anglo-saxon bucca, vieux norrois bukkr, moyen irlandais bocc.
(1121-34) buc.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bouc boucs
\buk\
 
Armoiries avec un bouc (sens héraldique)

bouc \buk\ masculin (équivalents féminins : bique, chèvre)

  1. Animal à cornes, qui est le mâle de la chèvre. Avec leurs petits (les cabris) ils forment les capridés.
    • Les grandes cornes qui surmontent la tète du bouc, et la longue barbe qui est suspendue à son menton, lui donnent un air bizarre et équivoque : […]. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Œuvres complètes, tome 3, page 602, Furne & Cie - París, 1842)
    • Au milieu de l’armoire on voyait sculpté un homme d’une singulière apparence : il ricanait toujours, car on ne pouvait pas dire qu’il riait. Il avait des jambes de bouc, de petites cornes à la tête et une longue barbe. Les enfants l’appelaient le Grand-général-commandant-en-chef-Jambe-de-Bouc, nom qui peut paraître long et difficile, mais titre dont peu de personnes ont été honorées jusqu’à présent. — (Hans Christian Andersen, La Bergère et le Ramoneur, 1845)
  2. (Par métonymie) Son cuir, sa peau.
    1. (En particulier) Outre faite de la peau d’un bouc et contenant de l’huile ou du vin.
  3. (Histoire des techniques) Poulie garnie d’une corne de fer pour faire monter une chaîne.
  4. (Figuré) Barbe d’un homme lorsqu’il n’en a que sous le menton.
    • Il porte le bouc.
  5. (Péjoratif) Homme repoussant par son odeur ou sa lubricité rappelant celle de l’animal.
    • (Figuré) Au jour du Jugement, Jésus-Christ séparera les agneaux, les brebis d’avec les boucs : Il séparera les bons d’avec les méchants, les élus d’avec les réprouvés.
  6. (Héraldique) Meuble représentant l’animal du même nom dans les armoiries. Il est généralement représenté rampant ou passant. À rapprocher de bouquetin, chamois, chèvre et mouflon.
    • D’azur au bouc saillant d’argent lampassé de gueules, qui est de Bischheim du Bas-Rhin → voir illustration « armoiries avec un bouc »

SynonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

HyperonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier