Voir aussi : boudine

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin boudiné
\bu.di.ne\

boudinés
\bu.di.ne\
Féminin boudinée
\bu.di.ne\
boudinées
\bu.di.ne\

boudiné \bu.di.ne\

  1. Qui a l'aspect allongé et potelé d'un boudin ou d'une saucisse.
    • Le Gros baissa la vitre, agita ses doigts boudinés, et me dit :
      — Arrivederla, Poker.
      — (Patrick Modiano, Livret de famille, Gallimard, collection Folio, 1977, page 147)
    • Pour commencer, poursuivait l'oncle en enfonçant dans son nez large et relevé un index boudiné, il faudrait l'empêcher de lire ces crétineries qui lui tournent la tête ! — (Claude Bourgeyx, L'amour imparfait, éd. Arléa, 1988, page 65)
    • Il se passa encore environ une heure ainsi pendant laquelle, semblait-il, les mêmes silhouettes boudinées d'arbres et de buissons continuèrent à glisser presque insensiblement, se masquant et se démasquant, isolés ou en groupes, […]. — (Claude Simon, L'Acacia, éd. de Minuit, 2013)
  2. (Péjoratif) Qui entoure, ou enserre, d'une manière étroite.
    • Ne me prends pas en plus pour une idiote ! Je parle de Natacha avec sa poitrine qui tombe et sa robe boudinée. — (Patrice Bérenger, Mots de tête: Chroniques, Editions Edilivre, 2015, page 294)
    • La veste américaine est tellement boudinée à la taille que l'on s'attend à en voir craquer le cordon. — (Jean Prieur, Les Tablettes d'or: A travers Roland de Jouvenel et ses messages, éd. Fernand Lanore, 2011, page 102)
  3. (Péjoratif) Qui est entouré, ou enserré, d'une manière étroite.
    • Elle était maghrébine, jeune, un peu boudinée dans un tailleur noir démodé, les cuisses nues, un décolleté plongeant entre les pans de sa veste. — (Alain Claret, Eden, éd. Robert Laffont, 2012)
  4. (Électricité, Physique) Qualifie une spirale de fils.
    • Il n'en existait à ce moment que deux modèles : les plaques à fil nu formées par une résistance boudinée, placée dans les gorges d'un réfractaire, et agissant par rayonnement; et les plaques obscures en fonte qui étaient lourdes et peu poussées. — (Revue Générale de l'Électricité, 1936, vol. 40, page 273)
    • Le manchon central est entouré d'une résistance boudinée de 400 watts. Les manchons sont soudés vers l'arrière à trois lobes concentriques permettant le passage du thermomètre. — (Chimie analytique, Syndicat Central des Chimistes et Essayeurs de France, 1945, page 136)

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe boudiner
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
boudiné

boudiné \bu.di.ne\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe boudiner.

PrononciationModifier