Voir aussi : bouffé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom commun 1 et Adjectif) (Date à préciser) De l’italien buffo (« ridicule »).
(Nom commun 2) (Date à préciser) Déverbal sans suffixe de bouffer (« manger »).
(Nom commun 3) (Date à préciser) De l’italien beffa (« plaisanterie »).
(Nom commun 4) (Date à préciser) De l’ancien français buffe (« coup de poing, tape ») ou du latin médiéval buffa (idem).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
bouffe bouffes
\buf\

bouffe \buf\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) Plaisant, comique.
    • Une pièce bouffe.
    • Jouer les rôles bouffes dans les opérettes, après avoir joué les parents nobles dans la troupe dispersée. — (N. Nikoladzé, La presse de la décadence, IV ; E. Dentu libraire-éditeur, Paris, 1875, page 30)

DérivésModifier

  • opéra bouffe (opéra de genre léger par rapport au "grand" opéra)

Apparentés étymologiquesModifier

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
bouffe bouffes
\buf\

bouffe \buf\ masculin

  1. (Vieilli) (Désuet) Race de chiens à poil long, fin et frisé, issu de croisement de barbet et de grand épagneul. [2]
  2. (Vieilli) Acteur comique de comédies italiennes. [2]
    • En 1800, une troupe de chanteurs italiens, parmi lesquels on comptait Lazzerini, ténor; Parlamagni, basse, l'excellent bouffe Raffanelli et Mme Strinasacchi, débuta, dans la jolie salle Olympique de la rue Chantereine, par le chef-d'œuvre de Cimarosa il Matrimonio segretto. — (Castil-Blaze, Étienne Nicolas Méhul, dans la Revue de Paris, 1834, vol.1, p.28)
  3. (Par ellipse) Opéra bouffe. [2]

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
bouffe bouffes
\buf\

bouffe \buf\ féminin

  1. (Populaire)
    1. Nourriture.
      • Alors, comment est la bouffe à la cantine ?
      • Au milieu de sa famille, dans sa maison, sa bouffe à eux dans ma bouche, puis dans mon tube digestif, puis dans mes intestins, mon estomac, un maximum d’organes, mon sang, et les déchets comme ça on aura les mêmes. — (Christine Angot, La peur du lendemain, nouvelle, supplément au magazine « Elle », 2000, page 18)
    2. Repas.
      • J’organise une bouffe pour fêter mes 20 ans

SynonymesModifier

TraductionsModifier

DérivésModifier

Nom commun 3Modifier

Singulier Pluriel
bouffe bouffes
\buf\

bouffe \buf\ féminin

  1. Plaisanterie, blague.
    • C’était une bonne bouffe. Giuseppe avait la spécialité des bouffes de toutes les catégories jusques et y compris les bouffes sang-de-bœuf, ou sang de n’importe quoi. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 232)

Nom commun 4Modifier

Singulier Pluriel
bouffe bouffes
\buf\

bouffe \buf\ féminin

  1. (Argot) Gifle.
    • Pas digne d’un homme d’éplucher des légumes, qu’il soit un peu comme les autres, à s’intéresser au sport, à hurler pour la moindre mauvaise note, supprimer les sorties et flanquer des bouffes. — (Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 366)

SynonymesModifier

→ voir gifle, soufflet et baffe.

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe bouffer
Indicatif Présent je bouffe
il/elle/on bouffe
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je bouffe
qu’il/elle/on bouffe
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
bouffe

bouffe \buf\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe bouffer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe bouffer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe bouffer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe bouffer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe bouffer.

DérivésModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

BretonModifier

Forme de verbe Modifier

Mutation Forme
Non muté pouffe
Adoucissante bouffe
Mixte pouffe

bouffe \ˈbufːe\

  1. Forme mutée de pouffe par adoucissement (p > b).