bougrement

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adverbe Modifier

Invariable
bougrement
\bu.ɡʁə.mɑ̃\

bougrement \bu.ɡʁə.mɑ̃\ invariable

  1. (Familier) Beaucoup
    • Mon petit vieux, qu’il me dit, vous avez bougrement bien fait de faire votre déclaration quand on vous l’a fauché. — (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors, ch. III, Série noire, Gallimard, 1956, p. 25)
    • Le beau-frère de ma petite copine de l’instant étant chauffeur de limousine pour le Palace et ma petite copine étant bougrement amoureuse de moi, celle-ci fit des pieds et des mains pour m’avoir le même job que son beau-frère. — (Bertrand Latour, Un milliard et des poussières, Hachette Littératures, 2010)

TraductionsModifier

PrononciationModifier