boursière

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Dérivé de bourse, avec le suffixe -ière.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
boursière boursières
\buʁ.sjɛʁ\

boursière \buʁ.sjɛʁ\ féminin

  1. Celle qui est bénéficiaire d’une bourse d’études.
    • Elle était boursière, allait passer son DEA de mathématiques à la faculté de Marseille et vivait avec Amélie, une physicienne de dix ans son aînée qui semblait passer sa vie en congrès et conférences aux quatre coins du globe. — (Véronique Olmi, Les évasions particulières, Le Livre de Poche, 2022)
    • Un constat partagé par Tiphaine Roussel, étudiante boursière, qui doit renoncer à gâter son neveu et sa nièce. — (journal 20 minutes, édition Paris-IDF, 7 décembre 2022, page 12)
  2. Celle qui fréquente la bourse, par obligation professionnelle.
  3. (Désuet) Ouvrière ou artisane qui fait et vend des bourses.
  4. (Christianisme) Dans un couvent, religieuse responsable de la caisse, qui recevait de la dépositaire la somme nécessaire afin de pourvoir sa communauté en nourriture, qu’elle transmettait à la cellerière.

TraductionsModifier

Forme d’adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin boursier
\buʁ.sje\
boursiers
\buʁ.sje\
Féminin boursière
\buʁ.sjɛʁ\
boursières
\buʁ.sjɛʁ\

boursière \buʁ.sjɛʁ\

  1. Féminin singulier de boursier.
    • Cette notice datée de 1939 aurait pu être écrite, en gros, pour n’importe quelle société boursière congolaise en voie de se “décongoliser”, en 1960. — (Jacques Depelchin, De l’État indépendant du Congo au Zaïre contemporain (1885-1974), 1992, page 120)

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

RéférencesModifier