FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Mot dérivé de bourse avec le suffixe -ier.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin boursier
\buʁ.sje\
boursiers
\buʁ.sje\
Féminin boursière
\buʁ.sjɛʁ\
boursières
\buʁ.sjɛʁ\

boursier \buʁ.sje\ masculin

  1. Qui concerne la bourse.
    • Les griots de la nouvelle économie ont déchanté. La hausse continue des marchés boursiers a laissé place à un effondrement spectaculaire. — (Pour un autre monde ; Un autre chemin, motion pour le congrès socialiste de Dijon du 16 au 18 mai 2003)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
boursier boursiers
\buʁ.sje\

boursier \buʁ.sje\ masculin (pour une femme on dit : boursière)

  1. Celui, celle qui est bénéficiaire d’une bourse d’études.
    • À votre tour comprenez le sauva­ge, qui vint à Paris comme boursier, et gagna sa vie à enseigner la Libre Pensée. — (Alain, Souvenirs de guerre, Hartmann, 1937, page 174)
  2. Celui qui fréquente la bourse, par obligation professionnelle.
    • Banquiers, boursiers, courtiers, tripoteurs, faiseurs d’or ;
      Et tous les éclopés admirant ces rapines...
      — (Émile Vayrac, Où sont-ils : Aux morts et à toutes les victimes du grand bombardement de Saint-Étienne (26 mai 1944), le 26 mai 1946, en recueil dans Florilège de la poésie française contemporaine, livre 2, éditions de l’A.P.L.P., 1957, page 318)
    • Leur aisance à propos de tout me glace, criticaillent la prof, et ridiculisent une boursière de la campagne dieppoise qui a gardé des mots normands. — (Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 381)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier