Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Déverbal de bouter (« frapper, pousser »), le sens de « pousse » explique celui de « bout, bourgeon terminal ». Bout à bout avait le sens de « coup pour coup, sans avantage de part ni d’autre ».

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
bout bouts
\bu\
 
Découpe du bœuf : n° 22 = gros bout de poitrine (1).

bout \bu\ masculin

  1. Partie extrême d’une chose.
    • Il leur suffisait de tremper le bout des doigts dans une pipe de cidre ou une cuvée de vin pour changer cidre et vin en bouse liquide ; […]. — (Octave Mirbeau, Rabalan,)
    • Il y a encore une autre région frontière orificielle qui est un foyer sexuel tactile de haute importance : le bout des seins. — (Havelock Ellis, La Sélection Sexuelle chez l'Homme : Toucher, odorat, ouïe, vision, traduit par A. Van Gennep, Paris : Mercure de France, 1922, p. 45)
    • Il habite à l’autre bout de la ville.
    • Le gros bout de poitrine, morceau de boucherie, à l'avant de la poitrine.
  2. Ce qui garnit l’extrémité de certaines choses.
    • Le bout d’un parapluie.
    • Le bout d’une allumette.
  3. Petite partie de certaines choses ; morceau résiduel.
    • De mon cigare il ne me restait plus qu’un bout entre les lèvres, et, après en avoir aspiré les dernières bouffées, je le jette par-dessus le bord. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. III, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • […], M. Smallways se livrait à l’horticulture, sur ce dernier bout de terrain investi de jour en jour plus étroitement par les accaparements urbains. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 7 de l’éd. de 1921)
  4. Fin, terme, d’une chose qui dure dans le temps.
    • Au bout du mois vous recevrez votre salaire.
    • C’est une affaire dont il ne verra jamais le bout.
    • le Périat a été mon précepteur, un si saint homme qu’on a dû le jeter dehors avant le bout de l’an, parce qu’on ne pouvait pas garder une bonne avec lui, qu’il ne l’eût mise enceinte, avant le bout du mois. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 358)
  5. (Cartes à jouer) Carte spéciale dans certains jeux de cartes, comme le tarot
    • Au tarot, il y a trois bouts : le petit (le un d’atout), l’excuse et le 21 d’atout.
  6. (Marine) Avant, proue, du bâtiment.
    • Ce bâtiment a le bout à terre.
    • Naviguer vent de bout.
  7. (Maçonnerie) (Menuiserie) (Mécanique) Bord le plus court d'une plaque, d'une tôle, d'une planche ; et plus généralement, face étroite d’un objet pris dans sa largeur, par opposition au plat et au chant.
 
Plat, chant et bout d'un objet parallélépipédique.

VariantesModifier

SynonymesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  bout figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : branche d’arbre, chaussure, cheval, pénis.

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
bout bouts
\but\

bout \but\ masculin

  1. (Marine) Cordage.

DérivésModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe bouillir
Indicatif Présent
il/elle/on bout
Imparfait
Passé simple
Futur simple

bout \bu\

  1. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de bouillir.

PrononciationModifier

  • L’extrémité : \bu\
  • Le cordage : \but\
  • France : écouter « bout [bu] »
  • (Canada) \bu\, \bʊt\
  • (Région à préciser) : écouter « bout [bu] »
  • (Région à préciser) : écouter « bout [Prononciation ?] »

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • bout sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

Nom commun Modifier

bout \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de bot.

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Nom commun et Verbe : Du moyen anglais bught, de l’anglo-saxon byht.
Préposition et Adverbe : Aphérèse de about, du moyen anglais abutan.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bout
\bɑʊt\
bouts
\bɑʊts\

bout \bɑʊt\

  1. Une instance éphémère de quelque chose.
    • The Reverend Meyer was not a stern man. His message of faith was that of mercy and love. He was quick to smile and to joke, and though his sermons were of necessity a serious business, for salvation was the most serious of human goals, it was his task, he thought, to emphasize God’s true nature. Love. Mercy. Charity. Redemption. His entire life, Meyer thought, was dedicated to helping people return after a bout of forgetfulness, to embrace despite rejection. — (Tom Clancy, Without Remorse, 1993)
  2. Accès, crise, coup (de maladie, etc).
    • I had a bout of flu.
    • a bout of coughing.
      une quinte de toux.
    • a bout of insomnia.
      une crise d’insomnie.
    • a drinking bout.
      une beuverie, une soûlerie.
  3. (Sport) Combat sportif.
    1. (Escrime) Combat d’escrime.
      • She won the bout 2-nil.
    2. (Boxe) Match, combat de boxe.

ComposésModifier

Verbe Modifier

Temps Forme
Infinitif to bout
\bɑʊt\
Présent simple,
3e pers. sing.
bouts
\bɑʊts\
Prétérit bouted
\bɑʊt.ɪd\
Participe passé bouted
\bɑʊt.ɪd\
Participe présent bouting
\bɑʊt.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise

bout \bɑʊt\

  1. Participer à un combat sportif.

Préposition Modifier

bout \bɑʊt\

  1. (Familier) Variante de about.

Adverbe Modifier

bout \bɑʊt\

  1. (Familier) Variante de about.

BretonModifier

ÉtymologieModifier

→ voir bezañ.
Du vieux breton bot, but[1].
À comparer avec les noms verbaux bod « être » en gallois, bos « être » en cornique et both, buith « existence » en vieil irlandais.
Issu du nom verbal celtique *buto, qui remonte à l’indo-européen *bʰHu-, duquel procèdent le sanscrit bhūtáḥ « ayant été », bhū́tiḥ « étant », lituanien būti « être » et tchèque být, de même sens[2].

Verbe Modifier

bout \ˈbuːt\

  1. (Vannetais) Être.

Variantes orthographiquesModifier

En graphie interdialectale, ce mot s’écrit boud.

DérivésModifier

RéférencesModifier

  1. Albert Deshayes, Dictionnaire étymologique du breton, Douarnenez, Le Chasse-Marée, 2003, p. 123.
  2. Nicholas Zair, The Reflexes of the Proto-Indo-European Laryngeals in Celtic, Leyde, Brill, 2012, p. 122–123.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

bout \Prononciation ?\ masculin

Nombre Singulier Pluriel
Nom bout bouten
Diminutif boutje boutjes
  1. Boulon.
    • met bouten vastzetten : boulonner.
    • de afdeling schroeven, bouten en moeren : la boulonnerie.
  2. Fer à repasser.
  3. Fer à souder.
  4. Cuisse (de poulet).

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 94,0 % des Flamands,
  • 94,6 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]


TobiModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

bout \Prononciation ?\

  1. (Anatomie) Nez.

VariantesModifier

RéférencesModifier