bout de bois

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XXe siècle) Composé de bout, de et bois.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
bout de bois bouts de bois
\bu.d‿bwɑ\

bout de bois \bu.d‿bwɑ\ masculin

  1. (Argot) (Vieilli) Volant d’un véhicule.
    • Pépère sautait au bout de bois, plus joyeux de seconde en seconde... Alberto grimpait près de lui [...]. — (Albert Simonin, Une balle dans le canon, Série noire, Gallimard, 1958, page 242)
    • Ben moi, je vois qu’une solution ! Tu prends le bout de bois et tu livres. — (Michel Audiard et Georges Lautner, Les Tontons flingueurs, 1963)
  2. (Vocabulaire des TAAF) Menuisier.
    • Si bien que, gavé d'informations tant sur le patois taafien constitué d'abréviations reposantes, d’apocopes imprévisibles, d’aphérèses inattendues et de métonymies subtiles - OP pour opération portuaire, DZ pour drop zone, bib pour médecin, bout de bois pour menuisier, pimponker pour pompier, etc., j'en passe et des meilleures - que sur le décor de mon futur séjour, j'ai fini par me demander pourquoi diable me donner le mal (de mer) d'y aller, […]. — (Sébastien Sholt, Désolation, Éditions Publishroom, 2019, livre 1)

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  • Bruno Fuligni, Tour du monde des terres oubliées françaises, 2014-2016, Éditions du Trésor