Étymologie

modifier
Par l'intermédiaire du wallon et du picard, du moyen-néerlandais braden (« rôtir »)[1], il est passé au sens de « gaspiller » → voir flamber son argent, à celui de « vendre à bas prix ».

brader transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Vendre à bas prix.
    • Je brade les chaussettes.

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier
 

Étymologie

modifier
Du moyen-néerlandais braden (« rôtir »)

brader \bʁade\ transitif

  1. Brader, vendre à vil prix, donner pour peu de chose.
    • (Sens figuré) Si je sais que je fais partie d'une élite autosatisfaite qui brade le bien commun par excès d'arrogance, j'échappe à la critique et je récolte deux fois plus de prestige. — (Muriel Barbery, L'élégance du hérisson, Gallimard, 2006, p. 61)

Dérivés dans d’autres langues

modifier

Références

modifier
  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, 1880, vol. I