FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Selon le CNRTL, attesté comme nom depuis 1581. Probablement originaire de Suisse romande ou de l'Est de la France.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
braquet braquets
\bʁa.kɛ\

braquet \bʁa.kɛ\ masculin

  1. (Cyclisme) Rapport entre le nombre de dents de la roue dentée du pédalier, appelée plateau et celui de la roue dentée du moyeu arrière, appelée pignon.
    • Sauf dans les tournants, où la pente se raidit, il gardait un braquet moyen. Ainsi, le mouvement des jambes plus longues, pour une vitesse égale plus lent, le faisait paraître encore davantage à l’aise. — (Roger Vailland, 325.000 francs, 1954, réédition Le Livre de Poche, page 26)
    • Busard retourna sa bicyclette et se mit à expliquer le principe des démultiplications, et comment on utilise le dérailleur et les braquets, en fonction de la pente, du vent, selon qu’on prend un virage à la corde ou sur le plus grand rayon, et aussi en rapport de l’attitude des adversaires et en tenant compte de sa propre fatigue. — (Roger Vailland, 325.000 francs, 1954, réédition Le Livre de Poche, page 189)
    • Ce n’est pas qu’un parcours pour les grimpeurs, c’est une question de braquet: il faut avoir un grand braquet ici. — (Fabien Wille, Le tour de France : un modèle médiatique, 2003)
  2. (Par extension) Rythme.
    • Savoureuse aussi la difficulté à reprendre « La Recherche » et à retrouver le bon braquet, à me dire que j’y mets de plus en plus de temps, mais que ça va revenir, et comme toujours avec Proust cette gratification miraculeuse d’y trouver autre chose. — (Philippe Delerm, Le trottoir au soleil, Gallimard, 2011, collection Folio, page 79)

DérivésModifier

TraductionsModifier