bras cassé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de bras et de cassé.
(Rugby) Du geste de bras plié fait par l’arbitre pour signaler le coup franc[1].

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
bras cassé bras cassés
\bʁa ka.se\

bras cassé \bʁa ka.se\ masculin

  1. (Populaire) (Figuré) Personne sur laquelle on ne peut compter, incapable, bon à rien.
    • La seule tentative de désertion, ça a été cette bande de bras cassés qui se font piquer avant d’avoir enjambé la rambarde, une combine pourrie du début à la fin. — (Gabriel Bergounioux, Il y a de, 2006)
    • Je me demande pourquoi je paie de tels incapables pour ne rien faire. Tous des bras cassés ! — (Nadia Chabani, Thérapie ou béton, 2007)
    • Dans ce contexte, certains prétendent qu’il a procuré à « VDL » une équipe de bras cassés pour la faire tomber. — (Virginie Malingre, Le long chemin européen d’Ursula von der Leyen, Le Monde. Mis en ligne le 27 novembre 2019)
  2. (Rugby) Obtention d’un coup de pied franc suite à une faute (où le bénéficiaire ne peut tirer entre les poteaux et perdra le ballon si celle-ci sort en touche).

SynonymesModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier