AllemandModifier

ÉtymologieModifier

(VIIIe siècle) Du moyen haut-allemand brûchen issu du vieux haut allemand brūhhan (« utiliser »)[1], issu de l’indo-européen commun *bhrûg-[2] apparenté au latin fruor (« utiliser »), frux (« fruit »).

Verbe Modifier

Mode ou
temps
Personne Forme
Présent 1re du sing. ich brauche
2e du sing. du brauchst
3e du sing. er braucht
Prétérit 1re du sing. ich brauchte
Subjonctif II 1re du sing. ich brauchte, bräuchte
Impératif 2e du sing. brauche!, brauch!
2e du plur. braucht!
Participe passé gebraucht
Auxiliaire haben
voir conjugaison allemande

brauchen \ˈbʁaʊ̯.xən\. (voir la conjugaison)

  1. (Transitif) Avoir besoin de, nécessiter.
    • Maximilian, ich brauche Geld.
      Maximilian, j’ai besoin d’argent.
    • Sie brauchten Salz um zu überleben.
      Elles avaient besoin de sel pour survivre.
    • Mein Auto braucht eine neue Stoßstange, weil ich an einer Ampelkreuzung auf den Vordermann aufgefahren bin.
      Ma voiture a besoin d'un nouveau pare-chocs parce que j'ai percuté le véhicule qui me précédait à un carrefour avec des feux rouges.
  2. (Transitif) Mettre.
    • Wir brauchten zwei Stunden um zu kommen.
      Nous avons mis deux heures pour venir.
  3. (Transitif) Falloir.
    • Für ein [wahres] Leben braucht man, eine säkulare Religion oder Mystik, eine großartige Idee, einen Glauben, auch wenn dieser Glaube aus einem universellen Zweifel entstand … oder aber man muss ein völliger Schwachkopf sein und Schwachköpfe sind sehr unglücklich. (Anmerkung: […] in der deutschen Übersetzung ergänzt.)
      Il faut à une vie, une religion laïque ou mystique, une grande idée, une foi, même si cette foi est faite d’un universel doute… ou bien, il faut être tout à fait un imbécile et les imbéciles sont très malheureux. — (Alexandra David-Néel, 1868-1969)
    • Wir brauchen einen Würfel!
      Il nous faut un dé !
    • Wir brauchten beide Schlüssel, um ihn zu öffnen.
      Il nous a fallu les deux clés pour l’ouvrir.

NotesModifier

Le verbe a toujours été faible (régulier) dans la langue standard, mais la forme irrégulière bräuchte est apparue au subjonctif II dans la langue parlée et commence à gagner du terrain dans la langue standard.[3]
En allemand parlé, le verbe peut être encore plus assimilé à un verbe modal en ne prenant pas la préposition zu (du brauchst nicht schreien au lieu de la forme standard du brauchst nicht zu schreien) et parfois en se conjuguant sans désinence à la troisième personne du singulier au présent (er brauch au lieu du standard er braucht). Ceux deux traits sont des propriétés des verbes modaux (er soll gehen, er muss bleiben).

SynonymesModifier

DérivésModifier

Forme de verbe Modifier

brauchen \ˈbʁaʊ̯xən\

  1. Première personne du pluriel du présent de l’indicatif à la forme active de brauchen.
  2. Première personne du pluriel du présent du subjonctif 1 à la forme active de brauchen.
  3. Troisième personne du pluriel du présent de l’indicatif à la forme active de brauchen.
  4. Troisième personne du pluriel du présent du subjonctif 1 à la forme active de brauchen.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Duden, Bibliographisches Institut GmbH, Berlin → consulter cet ouvrage
  2. Julius PokornyIndogermanisches etymologisches Wörterbuch, 1959 → consulter cet ouvrage
  3. Atlas zur deutschen Alltagssprache : brauchen

SourcesModifier

BibliographieModifier

  • Larousse - dictionnaire Allemand/Français - Français/Allemand, éd. 1958, p 422.
  • Harrap’s de poche – Bordas dictionnaire Allemand/Français, éd. 1997, ISBN 0-245-50308-0, p 62.