FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
brayer brayers
\bʁɛ.je\
 
Brayer(3) métallique d’une cloche.

brayer \bʁɛ.je\ masculin

  1. (Chirurgie) Bandage destiné à contenir les hernies.
  2. (Art) Ceinture de cuir à poche qui sert à porter une bannière.
  3. (Art) Courroie qui maintient le battant d’une cloche.
  4. (Art) Pièce de fer qui maintient le fléau d’une balance.
  5. (Fauconnerie) Bas-ventre; région inférieure et postérieure du corps des oiseaux de proie, plumes sous la queue de l'oiseau.
  6. (Maçonnerie) Espèce de cordage dont on se sert pour suspendre au câble les pierres, les baquets à mortier, les bourriquets à moellons, etc. Le brayeur désigne un fort manœuvre chargé de brayer la pierre, c'est-à-dire de passer les brayers sous la pierre et de les fixer dans le crochet ou esse du câble qui doit la monter [1].

SynonymesModifier

TraductionsModifier

Verbe Modifier

brayer \bʁe.je\ ou \bʁɛ.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Enduire de brai.
    • La plug est une galette de sarrasin. Une plug, ça bouche, ça remplit l'estomac. Et la galette a la couleur du brai dont on se sert pour brayer les barges. — (Jacques Ferron, Le contentieux de l'Acadie, Éditions VLB, 1991, p. 60)

ParonymesModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Morisot J.M., Tableaux détaillés des prix de tous les ouvrages du bâtiment, Carilian, 1814

AnglaisModifier

 

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
brayer
\bɹeɪə(r)\
brayers
\bɹeɪə(r)z\

brayer \bɹeɪə(r)\

  1. Rouleau encreur à main.