Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier

breuk

  1. Hernie.
  2. Fraction.

Étymologie

modifier
Déverbal de breken avec alternance vocalique.

Nom commun

modifier
Nombre Singulier Pluriel
Nom breuk breuken
Diminutif breukje breukjes

breuk \Prononciation ?\ féminin

  1. Rupture, cassure, fracture, rupture.
  2. (Mathématiques) Fraction.
  3. (Médecine) Hernie.

Synonymes

modifier

rupture

fraction

hernie

Dérivés

modifier

Taux de reconnaissance

modifier
En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,6 % des Flamands,
  • 100,0 % des Néerlandais.

Prononciation

modifier

Références

modifier
  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

breuk \breʉk\, \brʉk\

  1. (Pitemål) Faire usage, employer.
  2. (Pitemål) Avoir l'habitude de.
Ce mot issu d'un dialecte suédois utilise une notation dialectale car la dialecte ne dispose pas d'une orthographe officielle. Parmi les éléments caractéristiques de cette notation figurent :
  • l'emploi du « L » (« l majuscule ») pour représenter une consonne battue rétroflexe [ɽ], qui dans ces variétés provient soit du vieux norrois/ancien suédois [l], soit de [rð].
  • pour les voyelles doublées, « ` » (l'accent grave) est couramment utilisé entre elles pour indiquer un accent de hauteur.

Références

modifier