FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Le nom commun est dérivé du moyen français brigand (« soldat (fantassin), membre d’une brigade »). Les pillages ou attaques sur les civils, dont ils étaient fréquemment auteurs, ont donné au mot son sens négatif actuel. Voir brigue
Le gentilé dérive du nom de la ville, avec influence probable du nom commun.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
brigand brigands
\bʁi.ɡɑ̃\

brigand \bʁi.ɡɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : brigande)

  1. Celui qui exerce habituellement le brigandage.
    • Le chevalier d’industrie, la fille de joie, le voleur, le brigand, et l’assassin, le joueur, le bohème sont immoraux, et le brave bourgeois éprouve à l’égard de ces « gens sans mœurs » la plus vive répulsion. — (Max Stirner, cité dans Le Stirnérisme, Émile Armand, 1934)
    • On parla de brigands; les plus poltrons coururent s'enfermer et le plus riches s'empressèrent d'aller vérifier la cachette de leur argent. — (Out-el-Kouloub, Zariffa, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • Les Spartiates étaient petits en nombre, grands de cœur, ambitieux et violents ; de fausses lois n'en aurait tiré que de pâles coquins ; Lycurgue en fit d'héroïques brigands. — (Louis Thomas, Arthur de Gobineau, inventeur du racisme (1816-1882), Paris : Mercure de France, 1941, p.99)
    • « Ah! nous étions, mes frères et moi, du bon sang que la vue du gendarme n'a jamais fait tourner.
      « Sans le gendarme, monsieur, comment vivre puisqu'il y a le brigand ? L'un mange l'autre et tous les deux vous laissent tranquille. »
      — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 274)
    • Si j'ai le poil couleur de mûron, c'est qu'une arrière-grand’mère a dû au temps de Charles Quint se mal conduire avec un brigand d'Espagne. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (Par extension) Celui qui fait des exactions et des concussions.
  3. (Injurieux) Mauvais sujet, vaurien, voleur.

SynonymesModifier

→ voir voleur (1) → voir salaud (3)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin brigand
\bʁi.ɡɑ̃\

brigands
\bʁi.ɡɑ̃\
Féminin brigande
\bʁi.ɡɑ̃d\
brigandes
\bʁi.ɡɑ̃d\

brigand \bʁi.ɡɑ̃\ masculin

  1. Relatif à la ville de Brigue, en Suisse.
    • L’ex-attaquant brigand, qui travaille dans la grande maison du foot à Zurich depuis quinze ans, … — (Un (Haut) Valaisan est-il fabriqué comme un autre Suisse?, Tribune de Genève, 29 mai 2015 [1])

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Moyen françaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’italien brigante, dérivé du verbe brigare avec l’ancien sens de « guerroyer »

Nom commun Modifier

brigand \Prononciation ?\

  1. Soldat à pied.

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
brigand
\ˈbɹɪg.ənd\
brigands
\ˈbɹɪg.əndz\

brigand

  1. Brigand, bandit.

Apparentés étymologiquesModifier

PrononciationModifier