FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de briser, avec le suffixe -ure.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
brisure brisures
\bʁi.zyʁ\

brisure \bʁi.zyʁ\ féminin

  1. Partie brisée, cassée.
    • Il y a des brisures dans ce parquet, dans cette boiserie.
  2. Rupture de quelque chose d'abstrait.
    • Je sers le thé et nous le dégustons en silence. Nous ne l’avons jamais pris ensemble le matin et cette brisure dans le protocole de notre rituel a une étrange saveur. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 106)
  3. (Menuiserie, Serrurerie) Partie d'un ouvrage de menuiserie ou de serrurerie qui se replie les unes sur les autres au moyen de charnières.
    • La brisure d’un volet.
  4. (Architecture, Militaire) Ligne pour couvrir le flanc d'une fortification.
  5. (Héraldique) Toute pièce d’armoiries qui modifie l’écu pour distinguer les cadets, les bâtards.
    • Il est aisé d’en déduire une brisure par rapport à un état initial de l’écu garni de quatre roses. — (Philippe Lamarque, La figure héraldique du cheval, 2002)
  6. (Couture) Petite bande d’étoffe qui borde une encolure, un poignet.

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • brisure sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier