Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de broder avec le suffixe -erie.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
broderie broderies
\bʁɔd.ʁi\

broderie \bʁɔd.ʁi\ féminin

  1. (Textile) Action de broder.
  2. (Textile) Ouvrage que l’on fait en brodant.
    • Et elle glissa dans son corsage, tout raide de broderies et de diamants, cette lettre qui sortait du pourpoint du jeune homme, […]. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre V)
    • La soie artificielle. […]. Pour certains articles, notamment la passementerie, la rubannerie, les broderies brillantes, on la préfère à la soie naturelle; […]. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • (Figuré) Souvent, à mi-pente, le touriste aperçoit les grosses touffes jaunes des genêts, une broderie d'orfroi court sous les taillis; […]. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • (Figuré) Quand il revint, il portait sous son bras trois ou quatre livres. Je n’en puis dire le nombre exact, car ce n’étaient que des liasses de feuilles imprimées, dont les bords jaunis et rongés par le temps rappelaient les broderies du pantalon de ma grand-mère. — (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958, collection Le Livre de Poche, pages 265-266)
  3. (Figuré) Détail ou circonstance, que l’on ajoute à un récit pour l’embellir.
    • Il y a de la broderie, un peu de broderie dans ce que vous dites.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • broderie sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier