FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’anglais brew.

Nom commun Modifier

Indénombrable
broue
\bʁu\

broue \bʁu\ féminin

  1. (Québec) (Indénombrable) Mousse accumulée à la surface d’un liquide, et en particulier de la bière.
    • Je vais te montrer comment verser la bière sans faire trop de broue.
    • Attention, ta broue va déborder!
    • […] pour que les verres se remplissent ainsi de broue, il faut que la bière soit chaude. — (Le Devoir, 17 mars 2004)
    • «Broue», titre d’une pièce de théâtre très populaire dont la scène se passe dans une taverne.
  2. (Québec) (Populaire) (Par extension) Bière.
    • J’ai soif, je prendrais bien une petite broue.
  3. (Québec) (Jargon des prisons) Liquide de fabrication artisanale pouvant être distillé pour fabriquer de l’alcool[1].
    • Ils ont accès à des recoins où ils peuvent cacher des armes, se battre, se doper, déplacer leur broue. — (Marie-Renée Côté, Mémoires d’une gardienne de prison, Guy Saint-Jean Éditeur, Montréal, 2016, page 16)

DérivésModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marie-Renée Côté, Mémoires d’une gardienne de prison, Guy Saint-Jean Éditeur, Montréal, 2016, page 15

Voir aussiModifier

  • L’article de Wikipédia sur Broue, pièce de théâtre créée en 1979 et représentée plusieurs fois chaque année depuis.

BretonModifier

Forme de verbe Modifier

Mutation Forme
Non muté proue
Adoucissante broue
Spirante froue

broue \ˈbruːe\

  1. Forme mutée de proue par adoucissement (p > b).