Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Orthographe phonétique du bruit que l'on fait lorsqu'on frissonne.

Onomatopée Modifier

brrr \bʁʁʁ\ ou parfois [ʙ] en API, invariable

  1. Onomatopée qui exprime le sentiment de froid ou plus rarement, le sentiment de peur.
    • PÉTERHOFF : Brrr !. Attendez que ma langue se dégèle !. Brrr ! :
      JEAN : Vont-ils revenir ?.
      PÉTERHOFF : Dans un instant. J'ai pris les devants, pour me réchauffer plus vite. Brrr !.
      — (Adolphe de Leuven & Léon-Lévy Brunswick, Eva: drame-lyrique en deux actes, act.2, sc.1, représenté pour la première fois, à Paris, sur le théâtre royal de l'Opéra-Comique, le 9 décembre 1839.)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • Canada (Montréal) : écouter « brrr [br̩ː] »
  • France (Yvelines) : écouter « brrr »

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Orthographe phonétique du bruit que l'on fait lorsqu'on frissonne.

Onomatopée Modifier

brrr \bɹɹɹ\ invariable

  1. Brrr.

Variantes orthographiquesModifier

NotesModifier

L'onomatopée a été reprise, dans la plus grande partie des livres de la romancière américaine Lilian Jackson Braun, à partir du cinquième volume de la série « Le Chat qui... » (The Cat Who...) pour désigner une localité fictive portant ce nom, réputée être la plus froide du comté de Moose, subdivision administrative fictive située selon toute probabilité aux environs de la presqu'île de Sault Ste. Marie, dans la partie nord de l'État de Michigan, entre le lac Supérieur et le lac Michigan. Le nom de la localité est repris avec cette orthographe exacte dans les traductions françaises des romans.

PrononciationModifier

  • Royaume-Uni (Hampshire) : écouter « brrr [ʙ̩ː] »