Voir aussi : Buire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Voir l’ancien français buire.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
buire buires
\bɥiʁ\

buire \bɥiʁ\ féminin

  1. Vase servant à mettre des liqueurs.
    • Buire d’argent, d’or.
  2. (Désuet) Pot à anse.
    • On ne dit rien non plus, je gage, contre ceux qui mangent au nid les mouchons — les moineaux — qui accrochent sous leur toit et aux murs des buires de terre pour qu'ils viennent y pondre et couver. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

VariantesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
buire buires
\bɥiʁ\

buire \bɥiʁ\ masculin

  1. (Belgique) (Nord de la France) Variante de bure « feu de joie ».

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • buire sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

(Adjectif) Du latin burrus (« brun »).
(Nom commun) Origine inconnue, à moins que l'on n'y voie une corruption de buie (« cruche »)[1]. Mais on ne peut expliquer le [r][2].
  1. Peut-être issu[2] d’un ancien bas vieux-francique *būri (« récipient »)
  2. Ou d’un étymon préroman *burros[2] ou gaulois *ber- (« porter, prendre »), apparenté, pour le sens de « bras de rivière, anse, écluse » à aber (« anse, estuaire »), à boire (« anse, chenal »), pour le sens de « porter, prendre » à bière (« cercueil »), au latin bura, buris (« manche »).

Adjectif Modifier

buire \Prononciation ?\

  1. Brun foncé.

DérivésModifier

Nom commun 1 Modifier

buire \Prononciation ?\ féminin

  1. Écluse.
  2. Buire, récipient.
    • Avant ier li brisai sa buire.
    • Au dehors du chastel et de la ville a une très belle fontaine, où, par usage, tous les matins, les femmes de la ville venoient atout [avec] buires et autres vaisseaux. — (Froissard)
    • Avoir [je] veulz le vin à la buire.

VariantesModifier

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

Nom commun Modifier

buire \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de bure, « feu de joie ».

RéférencesModifier

Ancien occitanModifier

ÉtymologieModifier

Du latin butyrum (« beurre »).

Nom commun Modifier

buire masculin

  1. Beurre.

VariantesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844