cœliaque

Voir aussi : coeliaque

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin coeliacus (« qui appartient à l’intestin, aux viscères »), du grec ancien κοιλιαϰός, koliakós (« intestinal, viscéral »), dérivé de κοιλία, koilía (« ventre »)[1].

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
cœliaque cœliaques
\se.ljak\

cœliaque \se.ljak\ masculin et féminin identiques

  1. (Anatomie) Qui a rapport aux intestins.
    • Artère cœliaque.
    • L’éviction du gluten, présent naturellement dans le blé, le seigle, l’orge ou encore l’avoine, est une obligation pour les personnes allergiques ou intolérantes, autrement dit atteintes de la maladie cœliaque, soit 1 % de la population française. — (« Sans gluten: sans effet sur la santé des consommateurs sains » (grammaire rectifiée), Le Soir.be, 27 janvier 2016)

Variantes orthographiquesModifier

ComposésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier