cabine téléphonique

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De cabine et téléphonique.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
cabine téléphonique cabines téléphoniques
\ka.bin te.le.fɔ.nik\
 
Une cabine téléphonique en France.

cabine téléphonique \ka.bin te.le.fɔ.nik\ féminin

  1. Petite construction fermée ou partiellement fermée, équipée d’un téléphone à l’usage du public.
    • Je suis entrée dans la première cabine téléphonique et j’ai composé le numéro de Georges. — (Lolita Pille, Bubble gum, Bernard Grasset, Paris, 2004, ISBN 2-246-64411-9, ch. III, p. 44)
    • La machine policière est en marche. Le téléphone d’où est passé l’appel est immédiatement localisé. La communication a été émise depuis une cabine téléphonique située au lieu-dit La Commodité, sur la RN 7 à Solterre dans le Loiret. — (Élise Galand & Romain Icard, Suzy contre mon gros loup, Privé, 2005, p.67)
  2. (Par extension) Tout téléphone public avec sous sans cabine ou dispositif permettant à l’utilisateur de s’isoler.

Quasi-synonymesModifier

Téléphone public en général :

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier