Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Composé de cagne et -eux.

Adjectif 1 Modifier

Singulier Pluriel
Masculin cagneux
\ka.ɲø\
Féminin cagneuse
\ka.ɲøz\
cagneuses
\ka.ɲøz\

cagneux \ka.ɲø\

  1. Qui a les jambes tournées en dedans, rapprochées au niveau des genoux et écartées au niveau des pieds.
    • Le convoqué entra, voûté, cagneux, puant le bouc. — (Vladimir Volkoff, Les Faux Tsars, L’Âge d’homme, 1992, page 386)
  2. (En particulier) Tournés en dedans en parlant des genoux, des jambes.
    • Lui, l’enfant unique et choyé, il avait bien ri au départ de cette fillette aux genoux cagneux, tirant sur sa jupe pour voiler la quasi maigreur de ses jambes de jeune pouliche. — (Laure Angélis, Ondine, Éditions Pierre Téqui, 1998, page 54)
  3. Qui a les pieds tournés vers l’intérieur en parlant des animaux, notamment des chevaux.
    • Ce cheval est cagneux mais il a bon caractère.

AntonymesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 1 Modifier

Singulier et pluriel
cagneux
\ka.ɲø\

cagneux \ka.ɲø\ masculin (pour une femme on dit : cagneuse) singulier et pluriel identiques

  1. Personne cagneuse.

Adjectif 2Modifier

Singulier Pluriel
Masculin cagneux
\ka.ɲø\
Féminin cagneuse
\ka.ɲøz\
cagneuses
\ka.ɲøz\

cagneux \ka.ɲø\

  1. Variante de khâgneux.
    • Cochons !… cria Bruhl. Augustin fit un haut-le-corps. Mais l’exclamation, où rien n’indiquait le pluriel, s’adressait aux « taupins », dont une équipe, pour flétrir les fréquentations « cagneuses » de Largilier, venait de lancer contre eux un ballon de foot-ball qui atteignit Zeller. — (Joseph Malègue, Augustin ou le Maître est là, 1933, Éditions SPES, Paris, 1947, p. 159)

Nom commun 2Modifier

Singulier et pluriel
cagneux
\ka.ɲø\

cagneux \ka.ɲø\ masculin (pour une femme on dit : cagneuse) singulier et pluriel identiques

  1. Variante de khâgneux.

Voir aussiModifier

RéférencesModifier