caisse claire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du nom caisse et de l’adjectif clair.

Locution nominale Modifier

 
La caisse claire d’une batterie de jazz
Singulier Pluriel
caisse claire caisses claires
\kɛs klɛʁ\

caisse claire \kɛs klɛʁ\ féminin

  1. (Musique) Tambour assez peu profond, dont la deuxième peau est munie d’un petit ressort métallique qui lui donne son timbre caractéristique.
    • La batterie de jazz comporte au minimum une caisse claire, une grosse caisse, une cymbale charleston, une autre cymbale et des toms.
    • Et c’est Chick Webb qui m’a fait tout cela ! Je le reverrai toujours devant sa batterie, avec son sourire intérieur, j’entendrai toujours le « boum » formidable de son jeu de pied dans la grosse caisse qui m’arrivait en pleine poitrine, je reverrai toujours ses petites mains si intelligentes tirant incompréhensiblement des cymbales, de la caisse claire un volume sonore prodigieux surpassant celui de tous les autres drummers. — (Hugues Panassié, Cinq mois à New-York, Éditions Corrêa, 1947, page 135)
    • – Je n’aime pas la caisse claire. Elle a un son artificiellement amplifié qui ne s’accorde pas avec le son africain que je recherche et qui est un son simple, fait de peaux, de bois et de métal.
      – Quand même, il faut de l’audace pour se débarrasser de la sacro-sainte caisse claire, ne trouvez-vous pas ?
      — (Errol Parker, De bohème en galère, Éditions Filipacchi, 1996, page 10)
    • De sa simple caisse claire, il tire vingt sons différents, allant du soupir caressé des balais à l’explosion combinée avec la grosse caisse. Entre les deux, un large éventail de frappes qui font chanter la peau tendue avec un soin et une précision indéfectibles. — (Laurent de Wilde, Monk, 1996, collection Folio, page 269)

HyperonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier