caissière

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1611). De l’ancien français cassier, attesté en 1585 avec le sens de « personne qui tient la caisse ». Dérivé de caisse, avec le suffixe -ière.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
caissière caissières
\kɛ.sjɛʁ\
 
Une caissière.

caissière \kɛ.sjɛʁ\ féminin (pour un homme, on dit : caissier)

  1. Femme qui tient la caisse chez un banquier, chez un négociant, ou dans une administration, dans un établissement public, dans un supermarché.
    • Et il lui montra, en dehors de l’enceinte, en face, dans une autre cabine de bois jaune, la caissière, une vieille et énorme femme, qui rangeait des piles de sous et de pièces de cinq francs. — (Émile Zola, Le Ventre de Paris, Georges Charpentier, Paris, 1873)

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   caissière figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : cirque (spectacle).

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français caissière.

Nom commun Modifier

Nombre Singulier Pluriel
Nom caissière caissières
Diminutif

caissière \Prononciation ?\ féminin

  1. Caissière.
    • de Fransen willen liever het glimlach van de caissière dan een automatische kassa : les Français préfèrent le sourire de la caissière à la caisse automatique.

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 76,4 % des Flamands,
  • 84,6 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]