Voir aussi : câler

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Verbe 1) (XIIe siècle) De l’ancien occitan calar (« abaisser »), issu du grec ancien χαλάω, khaláô (« détendre, laisser aller, abaisser le mât »), non attesté en latin, → voir l’italien calare (« abaisser les voiles »), l’espagnol calar (sens identique) issus de la même racine.
(Verbe 2) (XVIIe siècle) Dénominal de cale avec la désinence verbale -er.
(Verbe 3) (Date à préciser) Du verbe 2.

Verbe 1 Modifier

caler \ka.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Marine) Baisser, en parlant des basses vergues, des mâts de hune ou de perroquet.
    • Caler une voile, une vergue.
    • (Absolument) Caler à mi-mât. Caler tout bas.
  2. Avoir la carène enfoncée plus ou moins dans l’eau, en parlant d’un navire.
    • Ce bateau ne cale qu’un mètre d’eau.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Verbe 2Modifier

caler \ka.le\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. S’arrêter brusquement, principalement à propos d’un moteur.
  2. (Par extension) (Familier) Renoncer.
    • Il a calé devant les obstacles.
  3. (Familier) Être repu.
  4. (Québec) Être complètement chauve ou être atteint de calvitie.
  5. (France) (Argot) Comprendre (piger).
    • J’ai rien calé au cours d’aujourd’hui !
    • Pour les plus calés, nous pouvons conserver l’heure de 17 à 18 heures.
    • C’est trop calé pour moi !
  6. (Canada) S’enfoncer dans l’eau, la boue, la gadoue.
    • Je calais dans la bouette.
  7. (Au Québec, régions de Mauricie et Lac St-Jean) Perdre son couvert de glace, en parlant d’un lac.

TraductionsModifier

Verbe 3Modifier

caler \ka.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se caler)

  1. Immobiliser, mettre d’aplomb.
    • Il faut caler le pied de cette table.
    • Nous devons revoir le client pour caler l’offre définitive
    • Pour éviter qu’elles n’abîment les fruits, il faut bien les caler dans l’emballage, sans pour autant trop les tasser. — (G. Dixie, La commercialisation des produits horticoles : manuel de reference et de formation a l'usage des vulgarisateurs, Food & Agriculture Org., 1990)
  2. (Imprimerie) Régler une presse pour imprimer le visuel désiré.
  3. (Canada) (Par analogie) Rabaisser quelqu’un.
    • Arrête de le caler, il a déjà assez l’air fou comme ça.
  4. (Canada) (Populaire) Boire un verre le plus rapidement possible.
    • Caler une bière.
  5. (Pronominal) (Familier) S’installer confortablement et coiment quelque part.
  6. (Pronominal) (Canada) (Par analogie) Se rabaisser.
    • Arrête de parler, tu ne fais que te caler davantage.
  7. (Pronominal) (pataouète) Dans l’expression « se caler une fille », avoir avec elle des relations sexuelles.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier


ParonymesModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

Ancien occitanModifier

 

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin calere.

Verbe Modifier

caler

  1. Challoir, faillir, manquer, soucier.

RéférencesModifier

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

CatalanModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin calēre.

Verbe Modifier

caler \Prononciation ?\

  1. Falloir.

VariantesModifier

OccitanModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin calere.

Verbe Modifier

caler [kaˈle] (graphie normalisée) 3e groupe (voir la conjugaison) transitif

  1. Falloir.
    • coma cau (prov.)/coma cal (lg.)
      comme il faut
    • parlar coma se cal
      parler convenablement
    • Aquò te cal
      il te faut cela, tu mérites cela
    • en calent
      puisqu’il faut
  2. Chaloir, se soucier.
    • Non m’en cau (prov.)/Non m’en cal (lg.)
      Il ne m’en chaut

NotesModifier

  • Selon Mistral, inusité dans le sens 1 en provençal maritime et rhodanien (où l’on utilise dans ce cas faler). En niçois, les deux variantes semblent coexister dans toutes leurs acceptions respectives.

SynonymesModifier

Variantes dialectalesModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

PicardModifier

 

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

caler \ka.le\

  1. (Zoologie) Mettre bas en parlant du chien, du chat, etc.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

RéférencesModifier

  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, 1880, vol. I