Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Milieu du XIXéme siècle) Composé de καλός, kalós (« beau ») et de βάτης, bátēs (« marcheur »); cette origine semble la plus vraisemblable, si on considère l'élégance de ces cuculidés et leurs moeurs terrestres.[1] Une autre explication pourrait venir simplement du grec ancien καλοβάτης, kalobátēs (« échassier, funambule »), mais cette étymologie s'applique plutôt exclusivement à l'ancien nom du genre Himantopus (i.e. l'échasse), Calobatus, car le sens premier de καλοβάτης est "échassier", i.e. un acrobate qui se déplace avec des échasses, ce qui ne s'applique guère dans ce cas-ci. Le sens de "funambule" figure aussi dans l'emploi de καλοβάτης chez les auteurs grecs, mais il est beaucoup plus rare.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
calobate calobates
\gwi.ʁɑ\
 
Le calobate d'Annam (Carpococcyx renauldi) est l'une des trois espèces existantes de calobate.

calobate \ka.lɔ.bat\ masculin

  1. (Ornithologie) Genre d'oiseaux (Carpococcyx spp.) de la famille des cuculidés (coucous et genres apparentés), comprenant trois espèces terrestres aux couleurs vives, au bec vert ou corail assez massif, dont l'apparence générale rappelle celle des géocoucous multicolores du genre Neomorphus du Nouveau Monde — auxquels ils ne sont cependant pas apparentés — et habitant les forêts humides d'Asie du Sud-Est, de la péninsule d'Indochine jusqu'à Bornéo à l'est.
    • Les calobates sont des coucous fort voisins des malcohas dont le bec, plus long que la tête, est gros, fort, comprimé, taillé en cône allongé, percé vers son milieu par deux narines ouvertes en longue fente, et à demi-fermée par une plaque cartilagineuse. — (René Primevère Lesson, Compléments de Buffon, tome 2, Paris: Garnier et Frères, 1848. p. 622)
    • Le calobate de Sumatra (Carpococcyx viridis) est l'une des 100 espèces d'oiseaux les plus rares sur la planète.

NotesModifier

En biologie, le nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. En français, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs au genre.
Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut expliciter le fait que l’on ne parle pas d’individus, mais que l’on veut parler de l’espèce, du genre, de la famille, de l’ordre, etc.

HyperonymesModifier

(simplifié)

HyponymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. Cuculidés (Calobates) sur (Oiseaux.net)
    1. James Jobling, The Helm Dictionary of Scientific Bird Names, Christopher, Helm, Londres. (2010)