caloporteur

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin calor (« chaleur ») et porteur.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
caloporteur caloporteurs
\ka.lɔ.pɔʁ.tœʁ\

caloporteur \ka.lɔ.pɔʁ.tœʁ\ masculin

  1. (Physique des réacteurs nucléaires) Fluide circulant dans le cœur d’un réacteur nucléaire pour en évacuer la chaleur.

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin caloporteur
\ka.lɔ.pɔʁ.tœʁ\

caloporteurs
\ka.lɔ.pɔʁ.tœʁ\
Féminin caloporteuse
\ka.lɔ.pɔʁ.tøz\
caloporteuses
\ka.lɔ.pɔʁ.tøz\

caloporteur \ka.lɔ.pɔʁ.tœʁ\

  1. (Physique) Se dit d’un fluide transportant de l’énergie thermique d’un système à un autre et notamment du fluide circulant dans le cœur d’un réacteur nucléaire pour en évacuer la chaleur.
    • Par exemple, l’importation de gazole repris à la nomenclature combinée 27 10 19 43 commercialisé pour une utilisation en tant que fluide caloporteur (décret 99-508 du 17 juin 1999) rend ce produit taxable à la TGAP, […]. — (Circulaire du 14 septembre 2018 : Droits et taxes applicables aux produits énergétiques à compter du 15 septembre 2018, République française : Ministère de l’Action et des Comptes publics)
    • Les unités de chauffage indépendantes par circulation d’huile caloporteuse présentent l'avantage d'être installées près de la presse avec une tuyauterie d'alimentation très courte et offrent une régulation précise de la température […]. — (Michel Biron, Aide-mémoire - Transformation des matières plastiques, éditions Dunod, 2010, page 208)
    • Par régulation thermostatique, la chaudière se déclenche seulement si la chaleur solaire est insuffisante; néanmoins l’eau caloporteuse est préchauffée et réduit l’augmentation de température nécessaire. — (« Notre sélection parmi les produits les plus performants », dans Copropriété & Travaux, n° 3 : automne 2007, page 29)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier