LatinModifier

ÉtymologieModifier

De l’indo-européen commun *kēl- [1] (« tromper, stupéfier ») qui donne, en grec ancien κηλέω, kêléô (« charmer, séduire »).

Verbe Modifier

calvor, infinitif : calvi \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. (passif) être abusé, être trompé.
    • me calvitur suspitio, Pac. ap. Non. p. 7, 6
  2. (déponent) Tromper la vigilance, chercher à s’échapper.
    • calvitur manus sopor, Plaute.
      le sommeil me fait tomber l'ouvrage des mains

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

VariantesModifier

DérivésModifier

  • calumnia, calomnie - et ses dérivés
  • cavilla, plaisanterie, raillerie - et ses dérivés

RéférencesModifier