canaillerie

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de canaille avec le suffixe -erie.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
canaillerie canailleries
\ka.na.jʁi\

canaillerie \ka.na.jʁi\ féminin

  1. Action, procédé de celui qui se conduit comme une canaille.
    • Ce mouvement était inimitable; il avait la canaillerie, l’impudence, la persuasion d’un dresseur, d’un tombeur de femmes. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Une note — je veux reléguer en bas de la page le récit croustillant — montrera quelles idioties la canaillerie d’un ou deux coquins faisait gober à la « simplicité » de tout un paquet d’officiers embrasés par le feu des passions politiques ou religieuses. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • La boutade de Brel sur les Flamands, catholiques pendant la paix, nazis pendant la guerre, était une canaillerie de malotru. — (Pol Vandromme; Belgique - La descente au tombeau, 2008)

TraductionsModifier

RéférencesModifier