canalisation

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de canaliser avec le suffixe -ation.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
canalisation canalisations
\ka.na.li.za.sjɔ̃\
 
Des canalisations enterrées (3).

canalisation \ka.na.li.za.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de canaliser.
    • La canalisation générale de la France, dont les immenses avantages avaient frappé tous les esprits, a subi depuis quelque temps une espèce de défaveur et les chemins de fer ont été préconisés avec un enthousiasme …. — (Anonyme, Revue littéraire, 1830, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
    • Parmi les tamarix, les roseaux et les joncs, je distingue très-nettement des restes de canalisation antique. — (Maxime Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie, 1854)
  2. (Par extension) Transport à distance, au moyen de tuyaux, de l’eau, du gaz, de l’électricité, etc.
  3. (Par extension) Cette conduite elle-même.
    • Les canalisations d'eau ou de gaz du bâtiment.
    • On dispose d’instruments pour mesurer les pressions dynamiques du sol, les tensions dynamiques des canalisations enterrées et les variations dynamiques et à long terme du diamètre des canalisations. — (La Tribune du CEBEDEAU, Volume 24, Numéros 326 à 337, 1971)
  4. (Biochimie) Formation d’un complexe entre les diverses enzymes d’une voie métabolique, qui permet le passage ultrarapide du produit d’une réaction à la réaction suivante.

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier