canceller

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l'ancien français canceller (XIIIe siècle), venant du latin cancellare.
Le sens moderne vient du verbe anglais to cancel, venant de l’ancien français.

Verbe Modifier

canceller \kɑ̃.se.le\ ou \kɑ̃.sɛ.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Droit) (Désuet) Annuler un acte, un écrit quelconque en le biffant de petites croix.
    • Cette « condamnation du souvenir » consistait à effacer symboliquement la trace d’un individu dans la mémoire de ses semblables, en martelant son nom sur les monuments, en le cancellant sur les actes officiels et en détruisant ses statues. — (Pierre Renucci, Claude, Perrin, Paris, 2012, page 131)
  2. (Anglicisme) (Québec) Annuler.
    • J’ai cancellé mon rendez-vous.

NotesModifier

L’usage de ce terme est critiqué par le Bureau de la traduction du gouvernement du Canada puisqu’il s’agit d’un anglicisme ; on devrait plutôt utiliser annuler.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier