Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du grec (κανονικός "kanonikos", "relatif aux règles" - κανόνες, "kanones", "les règles") et du latin canonicus (« conforme aux règles, au canon ; régulier »). Le terme grec est passé dans le mot arabe " قانون " (kanoun) — (Daniel Reig, Dictionnaire Arabe : Arabe-Français, Larousse, Paris 2001, 802 p. + annexes (12 p. et 48 p.), p. 555) avec le même sens.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
canonique canoniques
\ka.nɔ.nik\

canonique \ka.nɔ.nik\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Qui est selon les canons de la doctrine religieuse, qui est contenu dans le canon de cette doctrine.
    • Les lettrés sont en possession de la doctrine de Confucius; cette doctrine contient la morale canonique et la politique officielle qui mène à tout. — (Jean-Jacques Ampère, La Chine et les travaux d'Abel Rémusat, Revue des Deux Mondes, 1832, tome 8)
    • […] une harpe et quelques autres objets d’une apparence peu canonique se dessinaient dans la pénombre de l’obscur réduit au moment où il fut ouvert. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • A Philippe Auguste, qui venait de rappeler les juifs dans son royaume, il reprocha véhémentement de n'avoir pas tenu compte des lois canoniques réglementant les rapports entre chrétiens et juifs. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Le législateur canonique intervient aussi pour réprimer le rapt ; […]. — (Gabriel Lepointe, La Famille dans l'Ancien droit, Montchrestien, 1947 ; 5e éd., 1956, p.93)
  2. (Familier) (Désuet) Conforme aux bonnes règles en parlant d’une action ou d’un propos.
    • Ce que vous avez fait là, ce que vous dites n’est pas canonique, n’est pas trop canonique.
  3. (Mathématiques) Ce qui semble à tous comme le plus simple, le plus porteur de sens ou ce qui facilitera des manipulations ultérieures.
    • 5x2 + 15x + 7 = 0 est une forme canonique de l'équation (x+2)3-(x-1)3 = 0.
    • L'expression dans la base canonique d'une matrice est de la forme :  .
  4. (Linguistique) De la forme d’un mot qui se montre dans les dictionnaires comme article, comme le lemme.
  5. (Informatique) Se dit d'une URL sans port, sans page par défaut, sans IP et protocole autre que HTTP.
    • Le passage à la forme canonique permet de transformer des données dont plusieurs représentations sont possibles vers un format standard.

AntonymesModifier

Religion :

Mathématiques :

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

  • canonique sur l’encyclopédie Wikipédia