Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Dérivé de cape avec le suffixe -ot. Le terme de marine faire capot, « se retourner, chavirer, capoter » a probablement la même origine que ci-dessous, il date du dix-septième alors que capoter n'est pas attesté avant l'arrivée des automobiles et de leurs capots ou capotes.
Cape est apparenté à chape et la métaphore des cartes est peut-être la même que se coucher, tenir une couche, « rater, ne rien réussir ».

Adjectif Modifier

Invariable
capot
\ka.po\

capot \ka.po\ masculin et féminin identiques

  1. (Jeu de cartes) Ne faire aucune levée.
    • Être capot, (Jeu de cartes) N’avoir fait aucune levée.
    • Faire quelqu’un capot, (Jeu de cartes) Ne lui laisser aucune levée à faire.
    • Mettre quelqu’un capot, (Jeu de cartes) Ne lui laisser aucune levée à faire.
    • Demeurer capot, (Figuré) Demeurer confus et interdit auprès de quelqu’un.
  2. (Figuré) (Familier) Se voir frustré de son espérance.
    • Il a été bien capot de se voir reconnu.
    • Elle est demeurée capot.

AntonymesModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
capot capots
\ka.po\
 
Une voiture dont le capot est ouvert (1b).

capot \ka.po\ masculin

  1. Tout dispositif destiné à protéger.
    1. (Construction) Tambour d’un escalier.
    2. (Automobile) (Aéronautique)Partie métallique, de l’avant du véhicule, qui abrite le moteur.
      • La circulation à Paris lui avait paru exécrable, dangereuse, des maniaques au volant qui avaient l'œil fixé sur le bout du capot comme des gosses dans des autos-tamponnantes. — (André Girod, Ilkya, Éditions Publibook, 2010, page 174)
      • Les capots des moteurs sont le plus souvent réalisés avec des sandwichs constitués de peaux en carbone-époxy collées sur des âmes en nida aluminium. — (Philippe Cognard, Collage des composites: constructions aérospatiale, automobile et ferroviaire, Éditions Techniques de l'Ingénieur, n° AM 5-221, s.d., p. 7)
    3. (Marine) Capuchon de toile qui protège certains objets de l’air et des chocs.
    4. (En particulier) Ce qui protège l'accès d'un escalier de navire.
    5. (Théâtre) Boîte du souffleur.
    6. (Horticulture) Couche de fumier où l’on sème certaines plantes dont la végétation est hâtée par la chaleur artificielle.
    7. (Cycle du combustible nucléaire) Capot amortisseur.
  2. (Jeu de cartes) Partie où l’un des joueurs ne fait aucune levée.
    • Faire un capot.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   capot figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : automobile.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier