Voir aussi : carburé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1787)[1] Dérivé de carbone avec le suffixe -ure.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
carbure carbures
\kaʁ.byʁ\

carbure \kaʁ.byʁ\ masculin

  1. (Chimie) Composé formé par la combinaison du carbone avec un corps simple autre que l’oxygène.
    • Il est probable que la décomposition par la chaleur de l'acide acétique et des composés du même ordre à équivalents plus élevés, étant opérée dans des conditions déshydrogénantes, formera, outre la benzine, toute la série des carbures analogues. — (Marcellin Berthelot, Chimie organique fondée sur la synthèse, Paris : chez Mallet-Bachelier, 1860, vol.1, p.138)
    • La fragilité des aciers carburés trempés, comparable à celle du verre, semble, elle aussi, une propriété caractéristique du carbure trempant du fer β plutôt que du fer β lui—même. — (Bulletin de la Société d'encouragement pour l’industrie nationale, 1896, vol. 95, page 266.)
  2. (Par ellipse) Carbure de calcium, utilisé dans les lampes ou les chalumeaux à acétylène.
    • On n'ignore plus que c'est avec notre carbure qu'était trempé l'acier des obus Krupp. — (Victor Margueritte, Debout les vivants !, 1932.)
    • Conan s’en va dans le fond de sa cagnia, saisit quelque chose qui fait « pfuitt », et une flamme éblouissante jaillit, s’allonge, se raccourcit, se fixe en une languette sifflante de lumière. Il a même trouvé du carbure pour sa lampe à acétylène ! — (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, collection Le Livre de Poche, page 22.)
    • Presque toutes les maisons sont éclairées au carbure, le pétrole manquant complètement. — (Louise Monaux et Bruno Deblander, 14-18 – Apocalypse en Belgique , Éditions Racine, 2013, page 73.)
  3. (Argot) Argent, fric.
    • Cinq ans plus tard, elle rapplique sur le coin avec quatre cents billets, et elle cherche Papa. Elle le trouve , elle lui refile son carbure et Papa, naturellement, ne la contrarie pas. — (Francis Carco, Paname, Le Livre moderne illustré, 1938, page 15)
    • De son enfance de rupin, le grand avait acquis un sens réaliste de la fluidité du carbure, qui faisait très fort défaut à Paulo. — (Albert Simonin, Hotu soit qui mal y pense, chronique de la vie d'un demi-sel, troisième et dernière époque, Série noire, Gallimard, 1971)
    • — Je ne parle pas de ton carbure à toi, patate ! s’exclama-t- il ; il n’y a pas une petite banque peinarde, dans le coin, où nous pourrions nous remplir les fouilles sans nous donner trop de mal ? — (Christopher Stork, Virus Amok, Fleuve noir, 1984)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe carburer
Indicatif Présent je carbure
il/elle/on carbure
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je carbure
qu’il/elle/on carbure
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
carbure

carbure \kaʁ.byʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de carburer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de carburer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de carburer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de carburer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de carburer.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • carbure sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier