Voir aussi : carmín

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIe siècle)[1] Étymologie discutée :
  1. Peut-être[1] issu du croisement de l’arabe قِرْمِز, qirmiz (« kermès ») et du latin minium (« minium, vermillon ») mais le latin médiéval carminium ne semble nulle part attesté[1] ;
  2. Apparenté à cramoisi[2], forme contractée de l’ancien français carmesin[2], de l’espagnol carmesí[1].

Adjectif Modifier

carmin \kaʁ.mɛ̃\ invariable

 
Pigment carmin.
  1. Rouge profond, très légèrement violacé. #960018
    • Le colibri à gorge carmin.
    • Cette tache paraît plus sombre parce que j’ai forcé sur le rouge carmin alors que dans celle-ci il y a plus de vermillon avec une pointe de vert anglais et un soupçon de noir… — (Richard Jorif, Le Burelain, éditions François Bourin, 1989, page 41)

SynonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
carmin carmins
\kaʁ.mɛ̃\

carmin \kaʁ.mɛ̃\ masculin

  1. Colorant d’un rouge profond tiré en général de la cochenille du chêne kermès.
    • Ce mélange est coloré avec 1 centimètre cube de teinture d’éosine ou de carmin et on le parfume avec 3 grammes par kilo de mélange de parfum artificiel, comme la muguettine principe. — (Marcel Hégelbacher; La Parfumerie et la Savonnerie., 1924, page 149)
    • D'après MM. Pelletier et Caventou, le carmin est un composé de la matière colorante de la cochenille, d'une matière animale qui y est également renfermée, et des éléments du sel qu'on y ajoute pour en déterminer la précipitation. — (Dictionnaire des arts et manufactures, tome A-F, Paris, L. Mathias, 1845, page 617)
    • Seize jours après l'injection, les ganglions prépectoraux sont encore les seuls où le carmin soit visible à l'œil nu, mais on le retrouve, au microscope, dans les ganglions œsophagiens et bronchiques. — (Comptes rendus hebdomadaires des séances et mémoires de la Société de biologie, G. Masson, 1907, vol.62, page 349)
  2. Couleur rouge vif profond.
    • Les joues flambaient d'un joyeux carmin. — (Alphonse Allais, À se tordre, 1891)
    • La porte du pullman de queue, fermée à clef, s'ouvrit : superbement, admirablement vide, la voiture offrait à ses visiteurs impromptus le plus admirable décor de marqueterie en bois de rose — jaune citron et carmin pâle — qui se pût imaginer. — (Pierre-Jean Remy, Orient-Express, vol.2, Albin Michel, 1984)
  3. (Entomologie) Autre nom vernaculaire du papillon goutte-de-sang (Tyria jacobaeae ).
    • La chenille représentée est celle de Tyria jacobaeae (Linné), la Goutte de Sang ou le carmin. Bien que l'imago soit noir et rouge , l'espèce est un Arctiidae et non un Zygaenidae. — (Bulletin de la Société entomologique de France, 1963.)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • carmin sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • carmin sur l’encyclopédie Vikidia  
  • Le thésaurus couleur en français  

RéférencesModifier

OccitanModifier

ÉtymologieModifier

Voir carmin ci-dessus.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
carmin
[kaɾˈmi]
carmins
[kaɾˈmis]

carmin [kaɾˈmi] (graphie normalisée) masculin

  1. Carmin.

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Adjectif Modifier

Nombre Singulier Pluriel
Masculin carmin
[kaɾˈmi]
carmins
[kaɾˈmis]
Féminin carmina
[kaɾˈmino̞]
carminas
[kaɾˈmino̞s]

carmin [kaɾˈmi] (graphie normalisée)

  1. Carmin.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier