Voir aussi : carnassièr

Étymologie

modifier
De l’occitan carnassièr.

Adjectif

modifier
Singulier Pluriel
Masculin carnassier
\kaʁ.na.sje\
carnassiers
\kaʁ.na.sje\
Féminin carnassière
\kaʁ.na.sjɛʁ\
carnassières
\kaʁ.na.sjɛʁ\

carnassier \kaʁ.na.sje\ masculin

  1. Qui se nourrit de chair crue et qui en est fort avide.
    • Comme il s’en revenait du champ le 13 septembre 1759, Joseph Nevoret est éventré et mangé par un loup carnassier à Viriat (Ain) : on était « environ le soleil couchant ». — (Jean-Marc Moriceau, Histoire du méchant loup: 3 000 attaques sur l’homme en France (XVe-XXe siècle), Fayard, 2007)
  2. (Par extension) Bestial, grossier, violent, brutal.

Synonymes

modifier

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
carnassier carnassiers
\kaʁ.na.sje\

carnassier \kaʁ.na.sje\ masculin

  1. (Par ellipse) Animal qui se repaît de chair.
    • Au contraire, les ours devaient être assez nombreux […]. Sabine et Mac Nap avaient souvent relevé des traces fraîchement laissées par ces carnassiers. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • On a inventé des pièges de formes variées dont on se sert pour prendre les rongeurs et les petits carnassiers en les amorçant à l'aide d'appâts appropriés au goût de chaque espèce. — (Dr E.-L. Trouessart, « Les petits Mammifères de France: Procédés pour capturer et réunir en collections les mammifères », dans la Feuille des jeunes Naturalistes, n° 124 du 1er février 1881, Paris : chez Adrien Dollfus, 11e année, 1880-1881, p. 46)
    • On l’accusait de dîmer les grivières d’autrui, en simulant un rapt de carnassier. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Références

modifier
 

Étymologie

modifier
Dérivé de carnassa, avec le suffixe -ier.

Adjectif

modifier
Nombre Singulier Pluriel
Masculin carnassier
\kaʁnaˈsje\
carnassiers
\kaʁnaˈsje\
Féminin carnassiera
\kaʁnaˈsjeɾo̞\
carnassieras
\kaʁnaˈsjeɾo̞\

carnassier \kaʁnaˈsje\ (graphie normalisée)

  1. (Provençal) Carnassier, qui se nourrit de viande.
    • Pasca es una fèsta mai carnassiera que calenda.
      À Pâques, on mange plus de viande qu’à Noël
  2. (Sens figuré) Cruel, sanguinaire, brutal.

Variantes dialectales

modifier

Synonymes

modifier

Références

modifier